Savoir, apprendre, éduquer dans le monde gréco-romain

Vendredi, 04 Octobre 2019 08:03 Johana Augier
Imprimer

Savoir, apprendre, éduquer dans le monde gréco-romain

Journée d'étude, Pau, 7-8 avril 2020

Appel à contributions
Date limite : 15 janvier 2020

 

Les enseignants de langues anciennes de la CPGE littéraire du lycée Louis Barthou, à Pau, et ceux des équipes 2 « Arts et savoirs » et 3 « Sujets, représentations, sociétés » du laboratoire Arts/Langages, Transition et Relations (ALTER) de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, s'associent pour organiser le mardi 7 avril et le mercredi 8 avril 2020 un workshop sur le thème
« SAVOIR, APPRENDRE, ÉDUQUER DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN »
Ce thème de recherche, qui correspond au programme de culture antique pour le concours 2021 d'entrée aux ENS, est au croisement de plusieurs disciplines : l'histoire, la sociologie, l'anthropologie et la littérature. Il intéressera donc aussi bien le public des étudiant.e.s des classes préparatoires que celui des étudiant.e.s de l'Université, mais aussi les enseignant.e.s du secondaire. À cet effet, certaines communications du mardi après-midi et/ou du mercredi matin seront également ouvertes aux élèves du secondaire accompagnés de leurs enseignant.e.s de latin ou de grec ; cette démarche – en cohérence totale avec le thème des conférences – a pour but de leur faire découvrir le monde inconnu pour eux de la recherche universitaire, d'accroître leurs connaissances et de favoriser leur goût pour l'Antiquité et les Lettres. Il est donc demandé aux contributeurs qui proposent une communication d'être disponibles initialement le mardi comme le mercredi, puisque le programme alternera sessions de recherche traditionnelle et sessions plus pédagogiques. Des temps de synthèse seront ménagés après chaque session pour mettre en valeur les données majeures des communications.

L'axe d'étude choisi permet également une grande liberté dans le choix de la période, depuis l'époque archaïque, où le savoir est étroitement lié à la croyance et au mythe, jusqu'à l'époque tardive, durant laquelle la science et l'éducation connaissent de profondes mutations.
Lors de cette journée, on pourra envisager les pistes d'étude et de réflexion suivantes :
- les domaines couverts par le concept de « savoir » en Grèce et à Rome (sciences, arts, littérature, techniques, religion, etc.) ;
- leurs évolutions (découvertes, techniques, progrès) ;
- le discours scientifique : ses spécificités et ses objectifs ; les rapports/tensions entre la science et la littérature ;
- les modalités de la transmission et de la diffusion du savoir : quels acteurs ? quels lieux ? quelles méthodes ?
- l'éducation dans l'Antiquité : les réalités du rapport maître/élève ; les supports de l'apprentissage ; les pratiques pédagogiques ;
- la socialisation générée par l'éducation et par le savoir : les distinctions de « classes », les différences entre hommes et femmes ;
- la représentation des figures de l'enseignant et de l'apprenant dans les arts : idéalisation et caricature.

Il sera également possible d'inscrire sa réflexion dans l'une des entrées des programmes de LCA du collège et du lycée, notamment
- « Éducation et formation dans l'Antiquité » en classe de cinquième et quatrième,
- « Vie familiale, sociale et intellectuelle : la vie quotidienne » / « Le monde méditerranéen : la transmission culturelle, de la Grèce à Rome ; de l'Antiquité au Moyen Âge et à la Renaissance » en classe de troisième,
- « L'Homme et l'animal » / « Soi-même et l'autre » / « Méditerranée : voyager, explorer, découvrir » en classe de seconde
- « La cité entre réalités et utopies » / « Méditerranée : conflits, influences et échanges » / « Masculin/féminin » en classe de première
- « Croire, savoir, douter » / « Leçons de sagesse antique » / « Comprendre le monde » / les œuvres intégrales de la session 2020, le Dyskolos de Ménandre et le Satiricon de Pétrone

Les différentes interventions aborderont cette thématique « SAVOIR, APPRENDRE, ÉDUQUER DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN » selon des perspectives variées : la littérature sera bien entendu convoquée, mais également l'Histoire, l'Histoire des arts, l'anthropologie ou la connaissance de la langue grecque et latine. Seront également appréciées les communications inscrivant la thématique retenue dans une articulation entre Mondes anciens et Mondes modernes, par le biais de supports littéraires ou artistiques (roman, théâtre, poésie, peinture, sculpture, céramique, architecture, bande dessinée, films, séries, publicités…).

Les contributions, en langue française et d'une durée maximale de 30 minutes, s'appuieront sur l'étude d'œuvres littéraires ou artistiques représentatives. Le plan définitif devra être fourni au public dans un exemplier papier et/ou il sera affiché dans le diaporama.
Les propositions de communication doivent être envoyées en .doc, .docx ou .odt avant le 15 janvier (avec un nom de fichier sur le modèle NOM-savoir) ; elles comporteront, outre le résumé, le titre de la communication, le corpus retenu, un plan provisoire et les principales pistes bibliographiques (soit un total de 300-500 mots), ainsi que la mention explicite de leur rattachement éventuel à l'une des entrées ou sous-entrées suggérées dans le présent appel. Une courte biobibliographie doit également être fournie (nom, statut, publications les plus représentatives, adresse postale personnelle ou professionnelle, adresse électronique et numéro de téléphone portable).
Le résultat de l'évaluation anonyme par le comité scientifique sera communiqué le 1er février 2020. Le programme définitif sera diffusé au plus tard le 15 février.
Les intervenants qui souhaiteraient diffuser des fichiers textes, images, audio ou vidéo ou un diaporama lors de la journée d'étude sont invités à les envoyer en .pdf ou .mp3 / mp4 aux organisatrices au plus tard le samedi 4 avril, afin que tout soit mis à l'avance sur l'ordinateur de l'amphithéâtre. Les hellénistes doivent utiliser une police de grec unicode (utiliser si besoin pour cela le clavier visuel de grec du site Lexilogos).

Il est par ailleurs prévu la publication d'un recueil d'articles dans un numéro spécial, sur la revue en ligne de l'UPPA Op. cit., sous réserve que les contributions anonymées soit retenues par le comité scientifique. Les articles, qui devront être remis avant le 15 octobre 2020, suivront les principales consignes de rédaction publiées sur le site Op. cit. (https://revues.univ-pau.fr/opcit/).

Le comité d'organisation prendra en charge les pauses et une partie des frais de déplacement et d'hébergement sera normalement remboursée. Les organisatrices reviendront ultérieurement à ce sujet vers les intervenants retenus. Il n'est pas demandé de frais d'inscription.

 

Lieu de la manifestation : UPPA PAU / AMPHITHEATRE DE LA PRESIDENCE
Organisation : Johana Augier / Julie Gallego / Marie Piaulat
Contact : johana.augier[at]ac-bordeaux.fr, julie.gallego[at]univ-pau.fr, mpauliat[at]univ-pau.fr