Le pur et l’impur : généalogies, interprétations, perspectives

Envoyer Imprimer

Le pur et l'impur : généalogies, interprétations, perspectives

Appel à contributions pour un numéro thématique à paraître en juillet 2022

Appel à contributions
Date limite : 15 mars 2022

 


Argumentaire

La disparition des totalitarismes européens et l'affaissement du religieux dans les sociétés occidentales en état de sécularisation avancée avaient pu faire croire que la question du pur et de l'impur, vestige d'un autre âge, ne nous concernait plus. Cependant, celle-ci ressurgit – toujours avec tension, parfois avec violence – selon des configurations multiples et entremêlées : religieuses, politiques, sanitaires, environnementales, etc.
La question du pur et de l'impur interroge en effet la construction, la fixation ou l'évolution des identités, la capacité à articuler le « je » et le « nous » mais aussi les différents « nous » qui composent une société, ainsi que les mutations du rapport entre sacré et profane. L'objectif de ce dossier thématique est donc d'interroger les constructions idéologiques et leurs effets sociaux et politiques dans le monde contemporain mais également la genèse conceptuelle des notions de pur et d'impur, de l'Antiquité à nos jours, dans une approche interdisciplinaire et transhistorique.

Cet appel à contributions est ouvert aux doctorants, post-doctorants et chercheurs.


Orientation bibliographique

Catherine Chalier, Pureté, impureté : une mise à l'épreuve, Montrouge, Bayard, 2019.
Christoph Hammann, Katharsis in Kaiserzeit und Spätantike: Vorstellungen von Reinigung und Reinheit in Medizin, platonischer Philosophie und christlicher Theologie des 2. bis 4. Jahrhunderts n. Chr., Göttingen, Vandenhoeck & Ruprecht, 2020.
Vladimir Jankélévitch, Le pur et l'impur, Paris, Flammarion, 1960.
Sylvain Matton (dir.), La pureté : quête d'absolu au péril de l'humain, Paris, Autrement, 1993.
Claire Soussen, La pureté en question : exaltation et dévoiement d'un idéal entre juifs et chrétiens, Madrid, Casa de Velàzquez, 2020.
Jean-Pierre Vernant, « Le pur et l'impur », in J.-P. Vernant, Mythe et société en Grèce ancienne, Paris, La Découverte, 2004, p. 123-142.

Modalités de contribution

Les propositions d'articles (en français) sont à envoyer avant le 15 mars 2022 à l'adresse suivante : revue.cerri[at]gmail.com
Toutes les propositions feront l'objet d'une évaluation par le comité scientifique de la revue.

Longueur des articles : de 25 000 à 50 000 signes espaces compris.
Consignes aux auteurs : https://journals.openedition.org/cerri/1647

Présentation de la revue

Les Cahiers d'Études du Religieux. Recherches Interdisciplinaires (CER.RI) sont une revue en ligne paraissant depuis 2007 (https://journals.openedition.org/cerri/).
Conçus comme un espace de recherche partagé, les CER.RI ont pour objectif de favoriser la collaboration, sur le plan diachronique, des spécialistes de périodes allant de l'Antiquité aux sociétés d'aujourd'hui pour saisir dans toute sa complexité le fait religieux. La revue est portée par le Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales (CRISES – EA 4424) de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Les CER.RI publient par ailleurs, dans la rubrique Varia, tout article en lien avec le thème religieux dans cette même perspective interdisciplinaire et transhistorique.

Les CER.RI proposent également des recensions d'ouvrages récents en lien avec les sciences religieuses. À cet effet, les auteurs et éditeurs intéressés peuvent contacter la rédaction à l'adresse suivante : jerome.lagouanere[at]univ-montp3.fr

Comité de rédaction

Guilhen Antier (Institut protestant de théologie, Montpellier)
Pierre-Yves Kirschleger (Université Paul-Valéry Montpellier 3)
Jérôme Lagouanère (Université Paul-Valéry Montpellier 3)

 

Organisation : Cahiers d'Études du Religieux. Recherches Interdisciplinaires (CER.RI)
Contact : revue.cerri[at]gmail.com

Source : CER.RI