Lire, interpréter, transmettre les Adages d’Érasme

Envoyer Imprimer

Lire, interpréter, transmettre les Adages d'Érasme

UNIVERSITÉ PARIS-OUEST-NANTERRE, CSLF, 13-15 MARS 2014.

Appel à contributions

 

Marie-Dominique Legrand, avec la collaboration de Nadia Cernogora, Mathieu de La Gorce, Alice Vintenon, Paul-Victor Desarbres, prépare l'organisation d'un colloque sur les Adages d'Érasme, dans le cadre des activités du Centre des Sciences de la Littérature Française (CSLF, E.A. 1586) et de l'École Doctorale ( E.D. 138) de l'UFR Philosophie Langues Littérature Information et Communication (PHILLIA) et avec la participation, au Département de latin, d'Étienne Wolff.
Il y a bien longtemps en effet, en France en particulier, qu'un colloque n'a pas été entièrement consacré aux Adages alors que depuis des années d'éminents spécialistes ont fait connaître de grandes avancées dans l'étude philologique, l'édition, l'interprétation mais aussi la vulgarisation (notamment par la traduction, partielle, complète ou anthologique) de ce grand ouvrage, emblématique de La République des Lettres.


Quelques pistes destinées à stimuler la réflexion et l'imagination de chacun, qu'engage le titre mais qui ne sont pas exclusives :
Comment lire les Adages ? Suivre des thèmes ? Des figures ? Des séquences ? Proverbe après proverbe, isolément, par groupes : selon les Index, les Tables, les « Juxta locos »… ?
On sait que le point de vue philologique est premier : comment de là naissent toutes les questions ; sur l'homme, la nature, la vérité ou l'absence de vérité, la logique, le sens et le non sens, la justice, l'ordre et le désordre… la laideur, la beauté, le bien, le mal… l'église… La religion… l'action : sa nécessité, sa légitimité, sa vanité…
Qu'est-ce dans le fond qu'un « adage » ? Comment se situent les définitions qu'en donne Érasme lui-même : par exemple dans la Lettre Préface à Lord Montjoye, traduite notamment par Jean Céard qui la présente dans le premier numéro de la revue Seizième siècle ? Peut-on parler du « genre » des adages ? À quels genres s'adossent les Adages d'Érasme … ?
La vulgarisation des Adages : Une mode ? Une nécessité ? Une vanité ? Un gibier d'universitaires ? Un univers pédagogique en soi ? Qu'en disent les traducteurs ? Qu'en disent les professeurs du secondaire ? Les enseignants-chercheurs ?……

Contact :
Adresse électronique du centre de recherche : cslfatu-paris10.fr

 

Source : Panurge

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification