E. Wolff, Littérature, politique et religion en Afrique vandale

Envoyer Imprimer

skmbt_c55215102110540.jpg

E. Wolff (éd.), Littérature, politique et religion en Afrique vandale, Turnhout, 2015.

Éditeur : Institut d'Études Augustiniennes
Collection : Collection des Études augustiniennes. Série Antiquité 200
388 pages
ISBN : 978-2-85121-276-4
€45,28 (excl. TVA and shipping)

Le livre Littérature, politique et religion en Afrique vandale contient les communications prononcées au colloque international « Littérature, politique et religion en Afrique vandale », organisé par Étienne Wolff, avec le soutien de son équipe de recherches THEMAM, composante de l'UMR 7041 ArScAn, qui s'est tenu à l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense les 6 et 7 octobre 2014.

Les communications sont présentées ici selon un ordre thématique. Cet ordre, et le sujet très ciblé du colloque, font que le livre, plutôt que d'être un recueil de textes mal liés comme parfois les actes de colloque, présente une forte unité. Il constitue une synthèse sur l'Afrique vandale (439-533) qui faisait défaut.
Y est étudiée en effet successivement la situation politique (relations avec les Goths et avec l'empire d'Orient), religieuse (la question de l'arianisme) et culturelle de l'Afrique vandale. Dans le domaine littéraire, une place particulière a été faite à Dracontius, certainement le plus grand auteur latin de l'Afrique sous domination vandale, qui, depuis la publication de ses Œuvres complètes dans la Collection des Universités de France, est mieux évalué à sa juste valeur.

Les contributeurs, tous choisis par l'organisateur du colloque en fonction de leur compétence, sont des spécialistes internationalement reconnus (le premier d'entre eux par exemple, Konrad Vössing, a été invité au Collège de France en 2013 pour une série de conférences) venus de France et de divers pays d'Europe.
Tel quel, l'ouvrage présente un solide bilan des connaissances sur l'Afrique vandale, en même temps qu'il ouvre à des interprétations, des pistes, des idées nouvelles.

Source : www.brepols.net

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification