P. Gilli, La pathologie du pouvoir: vices, crimes et délits des gouvernants

Envoyer Imprimer

90043.jpg

Patrick Gilli (éd.), La pathologie du pouvoir: vices, crimes et délits des gouvernants, Leyde, 2016.

Éditeur : Brill
Collection : Studies in Medieval and Reformation Traditions
563 pages
ISBN : 9789004307797
199 €

 

La singularité de la criminalité des gouvernants ou de leurs actes peccamineux réside dans la rareté des condamnations qu'ils ont subies. En examinant sur la longue durée, les formes de dénonciation de ces délits des hommes de pouvoir, le livre essaie de comprendre les raisons qui aboutissent à la rupture du consensus et à la remise en cause de l'acceptation sociale des traditions jusqu'alors tolérées (corruption, extorsion, abus en tout genre). Les différentes contributions examinent les conditions de ces condamnations, morales et politiques, et dessinent un tableau nuancé de ces pathologies du pouvoir qui loin d'être invariables dans le temps sont articulées aux paradigmes moraux de chaque société historique.

Les contributeurs sont: Nathalie Barrandon, Anne-Catherine Baudoin, Franck Collard, Kathleen Crowther, Angela De Benedictis, Silvia Di Paolo, Julien Dubouloz, Patrick Gilli, Cedric Giraud, Thomas Granier, Laurent Guitton, Charles Guerin, Corinne Manchio, Nancy McLoughin, Hélène Ménard, Richard Newhauser, Flocel Sabaté, Armand Strubel, Julien Théry et Silvana Vecchio


Introduction

Pathologie du pouvoir: acceptation sociale et rejet des formes déviantes de l'exercice de l'autorité sur la longue durée (Antiquité, Moyen Âge, époque moderne)
Patrick Gilli – CEMM (EA4583) – Université Paul-Valéry Montpellier 3




I) Crimes et vices de gouvernants romains: de la république à l'empire


Les gouvernants de la République romaine et le massacre: vice ou tactique militaire ?
Nathalie Barrandon ¬– CRHIA –Université de Nantes

Indomitae cupiditates: le gouverneur provincial, son pouvoir et son désir dans les Verrines de Cicéron
Charles Guerin – Institut universitaire de France Université Paris Est, Créteil

La négation du statut de pater patriae: critique du pouvoir césarien chez Cicéron
Julien Dubouloz – Université d'Aix-Marseille

Le crime du gouverneur: Pilate jugé pour la condamnation de Jésus
Anne-Catherine Baudoin – ENS Ulm, Paris

Un exercice déviant de la justice: figures de la cruauté dans les sources de l'Antiquité tardive.
Hélène Ménard – CRISES (EA 4424) – Université Paul-Valéry Montpellier 3

II) Vices et péchés des gouvernants médiévaux

Interprétation de l'histoire et mise en garde du prince: les annotations à l'Histoire romaine de Landolf Sagax du manuscrit Vat. Pal. lat. 909
Thomas Granier – CEMM (EA4583) – Université Paul-Valéry Montpellier 3

Criminosus, falsus testis et sacrilegus. L'affaire Hincmar de Laon (858-871)
Cédric Giraud – Institut universitaire de France – Université de Lorraine

Excès et affaires d'enquête. Les procédures criminelles de la papauté contre les prélats, de la mi-XIIe à la mi-XIVe siècle
Julien Théry – CEMM (EA4583) – Université Paul-Valéry Montpellier 3

Pride and the prince : hamartiology and restraints on power
Richard Newhauser – Arizona State University

Le pouvoir au miroir du prédicateur: le De eruditione principum de Guillaume Peyraut
Silvana Vecchio – Université de Ferrare

Noble, Renart et Fauvel: l'incarnation “bestiale” de la souveraineté
Armand Strubel – CEMM (EA4583) – Université Paul-Valéry Montpellier 3

L'abus de pouvoir dans la couronne d'Aragon (XIIIe-XIVe siècles) : pathologie, corruption, stratégie ou modèle ?
Flocel Sabaté – Université de Lleida

Jean Gerson's Vivat rex and the vices of political alliance
Nancy McLoughlin – Université de Californie, Irvine

De la peccatologie des gouvernants à la nécessité du tyrannicide : les vices monarchiques d'Alvaro Pelayo à Paride del Pozzo
Patrick Gilli – CEMM (EA4583) – Université Paul-Valéry Montpellier 3

Excès débilitants, passions énergisantes. La sexualité de Charles VII relève-t-elle de la pathologie politique ?
Franck Collard – CHiSCO (EA 1587) – Université de Paris Ouest Nanterre

Il dovere di visitare e la correzione degli eccessi dei prelati nel ‘400.
Silvia Di Paolo – Université Roma 3

III) La peccatologie des gouvernants dans la première époque moderne

Les Legazioni e Commissarie de Machiavel : les vices des hommes et la santé de l'état
Corinne Manchio – Université Paris 8

Les vices des souverains de Caligula à Louis XI. La construction d'un anti-modèle de gouvernant chez les auteurs bretons (XIVe-début XVIe siècles)
Laurent Guitton – Université de Rennes

From Seven Sins to Lutheran Devils: Sin and Social Order in an Age of Confessionalization
Kathleen Crowther – Université d'Oklahoma

« Peccat princeps, qui… ». Principi di governo cristiano nella letteratura politico-giuridica tedesca di fine ‘600.
Angela De Benedictis – Université de Bologne

Conclusions

Des mots et des maux: le pouvoir à travers l'énonciation de ses excès. Quelques remarques en forme de conclusion
Patrick Gilli, Université Paul-Valéry Montpellier 3, CEMM (EA 4583)

 

 

Source : Brill

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification