I. David et N. Lhostis, Codes dramaturgiques et normes morales dans la Comédie Nouvelle de Ménandre et de Plaute

Envoyer Imprimer

Isabelle David et Nathalie Lhostis, Codes dramaturgiques et normes morales dans la Comédie Nouvelle de Ménandre et de Plaute, Paris, 2016.

Éditeur : De Boccard
Collection : Chorégie
136 pages
ISBN : 978-2-7018-0423-1
29 €

Le théâtre antique, qu'il s'agisse de la tragédie ou de la comédie, passe auprès des Anciens pour recéler un enseignement moral. La comédie pendant la période dite nouvelle, caractéristique de la représentation approbative des mœurs privées, de la peinture des conflits d'intérêts et du trouble des sentiments, alimente les anthologies des compilateurs à l'affût de leçons de sagesse. Elle mérite, à ce titre, une enquête spécifique que lui consacre l'ouvrage dirigé par Isabelle David et de Nathalie Lhostis, dont les contributions centrées sur le texte théâtral comme sur sa mise en scène, sur l'histoire des idées, la caractérologie et l'esthétique littéraire croisent les approches afin de faire du genre un cas d'étude cohérent.
Le degré de codification de la Comédie Nouvelle, tant grecque que romaine, ouvre une voie intéressante : entre les codes qui ont gouverné la production des œuvres de la p ériode nouvelle et les normes morales destinées à régler la société contemporaine, quel rapport peut-il exister ? Le poète confère-t-il à ces dernières la valeur de principe absolu ou les tient-il pour une prescription parmi d'autres, fruit de conventions a ccidentelles ? Et quel rôle attribuer au rire : la gravité inhérente à la morale peut-elle être soustraite à son pouvoir de remise en cause ? Telles sont les questions que pose un genre que nous ne lisons plus, aujourd'hui, avec cette confiance qu'ont placée les Anciens dans sa visée d'édification.

 

Source : De Boccard

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification