M.-A. Julia, Génèse du supplétisme verbal. Du latin aux langues romanes

Envoyer Imprimer

cclp_9.jpg

Marie-Ange Julia, Génèse du supplétisme verbal. Du latin aux langues romanes, Turnhout, 2016.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum. Lingua Patrum 9
481 pages
ISBN : 978-2-503-56720-4
€ 195

Grâce aux bases de données développées par Brepols, l'auteur établit des statistiques de fréquence sur toute la littérature latine, depuis le latin archaïque jusqu'au latin très tardif, et parvient à montrer l'évolution de plusieurs supplétismes des langues romanes, prenant leur source dans le latin. Il apparaît ainsi que certaines formes d'un même paradigme cèdent alors que d'autres se montrent plus résistantes. La genèse de quatre supplétismes fait apparaître un même un processus d'évolution, qui tient en partie à la phonétique, à la sémantique et aux usages de la langue parlée au quotidien. Il s'agit d'une étude inédite dans le domaine de la linguistique latine qui s'attache à l'exhaustivité.


Avant-propos

INTRODUCTION GÉNÉRALE

Définitions du supplétisme

1. Définitions du supplétisme
2. « Pathologies » du lexèmes supplétifs
3. « Diagnostic » du supplétisme
4. Présentation et sélection de lexèmes supplétifs

PREMIÈRE PARTIE : « aller »: īre / uādere / ambulāre

Chapitre I. Introduction à la genèse du supplétisme du fr. aller. Défectivité des racines indo-européennes ; origine et sens des lexèmes latins

1. Racines indo-européennes signifiant « aller » et supplétismes
2. Origine et sens du lexème hyperonymique īre
3. Origine et sens des lexèmes marqués
4. Conclusion: défectivité, faiblesses et résistances

Chapitre II. Prémices de supplétisme en latin par éviction localisée: le cas des parfaits de l'indicatif

1. Très faible fréquence du parfait ancien, iī, īuī
2. Fragilité articulatoire de iī compensée par des formes plus fortes
3. Iī et ambulāuī

Chapitre III. Exégèse d'un supplétisme complexe à l'impératif présent

Chapitre III A. Supplétisme de ī remplacé par uāde, de Virgile à saint Jérôme

1. Attestations des formes au cours de l'histoire du latin
2. Place de uāde dans le paradigme de uādere et de ses préverbés
3. Étude contrastive de uāde/ī et uādite/īte
4. Conclusion

Chapitre III B. Progression de ambulāte dans le paradigme de « aller »

1. Le tarif ambulāte en regard de l'usuel īte
2. Absence d'un remplacement paradigmatique de īte/uāde par ambulāte/uāde
3. Maintien du sens spécifique de ambulāte
4. Conclusion

Chaptre III C. Disqualification de ambulā du paradigme de « aller »

1. Attestations de ambulā et de ī au cours de la latinité
2. Réduction des attestations de ambulā à quelques locutions
3. Conclusion

Chapitre IV. Vādō, uādis, uādit, uādunt, à l'assaut des formes de īre

1. Quasi-défectivité des deux premières personnes du pluriel du présent de l'indicatif de uādere
2. Données comparatives: offensive et victoire de quatre formes de uādere sur celles de īre au présent de l'indicatif
3. Fondation et datation du supplétisme īre / uādere
4. Conclusion

Conclusion sur les supplétismes latins de « aller »

1. Esquisse en quatre phases de l'évolution du supplétisme en latin
2. Illustrations des quatre phases
3. Hypothèse au sujet de la phase finale: les Wisigoths


DEUXIÈME PARTIE: « porter »: ferre, (te)tulī / portāre, portāuī / tollere, sustulī

Chapitre I. Introduction à la genèse du supplétisme du fr. porter. Défectivité des racines indo-européennes; origine et sens des lexèmes latins

1. Racines indo-européennes signifiant « porter » et supplétismes
2. Sens et emplois des trois lexèmes
3. Défectivité, faiblesses et résistances des formes simples et préverbées
4. Présentation de paires occasionnelles ou constantes

Chapitre II. L'écrasante domination du thème de perfectum supplétif tul-

1. Analyse numérique de tul- vs portāu-
2. Analyse comparative de paires
3. Conclusion

Chapitre III. Supplétisme et niveau de langue: le cas des impératifs fer, ferte / portā, portāte

1. Figement de l'orthonyme fer, ferte dans la langue littéraire
2. Faible percée de portā, portāte dans la langue littéraire
3. Variations diastratiques et diaphasiques
4. Conclusion

Chapitre IV. Supplétisme et énonciation: le cas de ferre et portāre au présent de l'indicatif

1. Les attestations au cours de l'histoire de latin
2. Répartation et variation: fer- et portā- chez les auteurs archaïques, classiques et tardifs
3. Conclusion

Conclusion sur la genèse du supplétisme de porter

1. Nivellement de la répartition initiale des deux lexèmes
2. Une évolution lente et retardée
3. Une évolution en quatre phases


TROISIÈME PARTIE : « guérir »: medērī / medicārī, medicāre / sānāre / cūrāre

Introduction à la genèse du supplétisme du fr. guérir. Défectivité des racines indo-européennes; origine et sens des lexèmes latins

1. Notice étymologique et sémantique
2. Critères numériques, morphologiques et syntaxiques
3. Chronologie des variations
4. Synthèse


QUATRIÈME PARTIE: « manger »: ēsse / comēsse / mandūcāre / cenāre

Introduction à la genèse du supplétisme du fr. manger. Défectivité des racines indo-européennes; origine et sens des lexèmes latins

1. Notice étymologique
2. Analyse morphologique, sémantique, syntaxique et fréquentielle
3. Chronologie des variations
4. Synthèse: l'évolution du supplétisme jusque dans les langues romanes


CONCLUSION GÉNÉRALE
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE
INDEX

 

 

Source : www.brepols.net

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification