M.-L. Chaieb (éd.), Les Pères de l'Église à l'écoute du Peuple de Dieu

Envoyer Imprimer

couverture_-_150.jpg

Marie-Laure Chaieb (éd.), Les Pères de l'Église à l'écoute du Peuple de Dieu, La Rochelle, 2016.

Éditeur : CaritasPatrum
Collection : Colloques de La Rochelle
328 pages
ISBN : 979-10-95732-00-6
32 €

"Sensus Fidelium" et discours autorisés dans l'Antiquité tardive Tout au long de l'antiquité chrétienne et tardive, on rencontre sous des formes variées sinon l'expression, du moins l'idée du sensus fidelium, ce sens aiguisé qui agit au sein de la communauté comme un flair, un instinct pour repérer l'authenticité de la foi. Dans un mouvement d'adhésion plein et entier à la « Tradition qui vient des apôtres », le "sensus fidelium" peut d'abord jouer un rôle de conservation et de préservation. Mais les circonstances ne manquent pas pour lesquelles le "sensus fidelium" joue également un rôle de discernement : au sujet du contenu de la foi mise en question, et de sa transmission dans son intégrité. En outre, le souci de rechercher des voies toujours nouvelles d'actualisation et d'inculturation peut manifester aussi un "sensus fidelium" soucieux d'entrer en dialogue avec le monde contemporain.

Comment cette catégorie a-t-elle émergé et selon quel vocabulaire grec, syriaque, latin… ? Comment les figures d'autorité ecclésiale, les Pères, font-ils écho à ce flair du peuple, dans ses trois dimensions réceptive, active et prospective ? Quel statut lui confèrent-ils, alors qu'ils sont eux-mêmes profondément engagés dans l'élaboration du discours théologique ? Loin de s'identifier à l'expression d'une démocratie d'opinion, qui l'emporterait simplement par le nombre, cette perspicacité s'est même fréquemment exercée au sein de minorités : comment les Pères l'ont-ils accueillie, consultée, soutenue ou contestée ?
La rencontre des Pères avec cette réalité touche à l'articulation de la foi spontanée et de la foi éclairée, aux rapports entre foi, théologie et Magistère, à la question du dialogue ecclésial, mais aussi au processus d'émergence d'une orthodoxie : autant de questions que ce colloque a cherché à approfondir afin de mieux évaluer l'impact de ce "sensus fidelium".

Les animateurs du colloque :
Marie-L. Chaieb, Philippe Blaudeau, Eric Boone, Annie Wellens, Michel Cozic

AU SOMMAIRE DES ACTES :

- "Sensus fidelium" : de la théologie à l'histoire - Michel-Yves Perrin

AUX ORIGINES DU "SENSUS FIDELIUM"

- Aux origines du "sensus fidelium", la « règle de vérité » d'Irénée de Lyon - Marie-Laure Chaieb

- L'avis de la communauté dans l'antiquité chrétienne (Ier-IIIè siècle) - Marcel Metzger

- "Sensus fidei" et appartenance à l'Eglise après la grande persécution de Dioclétien (303-313) - Davide Dainese

- L'élection de l'évêque "a clero et populo". Etude sur l'unité de l'Eglise du IIIe au Ve siècle - Thibault Joubert

PEUPLES ET PASTEURS DANS LES DEBATS EN LANGUE GRECQUE (IVe S.)

- Le "sensus fidelium" face à l'enseignement de Marcel d'Ancyre. Le témoignage du "Contre Marcel" d'Eusèbe de Césarée - Xavier Batllo

- Basile le Cappadocien. Un pasteur à l'écoute des fidèles et de tous au IVe siècle d'après sa correspondance - Michel Cozic

- Entre la foi spontanée et la foi réfléchie, quelle attitude adopte Grégoire de Nysse dans son discours théologique ? - Charbel Maalouf

- Emergence et évolution de la doctrine sur l'Esprit Saint. Son inspiration et sa réception par le peuple de Dieu - Pablo Argarate

- Septembre 403. Le peuple contre les moines - Pascal-Grégoire Delage

"SENSUS FIDELIUM" EN ESPACE LATIN

- Discernement et "simplicitas fidei" de fidèles anonymes, agents de l'histoire du salut - Françoise Thelamon

- Sainte Monique comme figure du "sensus fidelium". Rapide lecture de quelques passages des "Confessions" - Augustin Pic

- Pourquoi le "sensus fidelium" est-il étranger à la pensée de saint Jérôme ? Benoît Jeanjean

- A propos de quelques documents provençaux : l'archéologie, témoin du" sensus fidelium" ? - Jean Guyon

A L'ECOUTE DU PEUPLE DURANT L'ANTIQUITE TARDIVE ?

De la foi juive et son évolution - Hervé-Elie Bokobsa

Discernement ou confusion ? Les préférences christologiques et ecclésiologiques du peuple d'Alexandrie (Ve-VIe siècles) d'après le "Breviarium causae nestorianorum et eutychianorum" de Liberatus de Carthage - Philippe Blaudeau

Les Pères syriaques et le "sensus fidelium" - Dominique Gonnet

Les laïcs dans les conciles wisigothiques du septième siècle - Thomas Deswarte

CONCLUSIONS

Les Pères de l'Eglise à l'écoute du peuple. "Sensus fidelium" et discours autorisés durant l'antiquité tardive. Conclusions - Paul Mattei

 

 

Source : CaritasPatrum