Céline Urlacher-Becht, Ennode de Pavie, chantre officiel de l'église de Milan

Envoyer Imprimer

eaa_198.jpg

Céline Urlacher-Becht, Ennode de Pavie, chantre officiel de l'église de Milan, Paris, 2014.

Éditeur : Institut d'Etudes Augustiniennes
Collection : Collection des Etudes Augustiniennes - Série Antiquité
499 pages pages
ISBN : 978-2-85121-272-6
62,56 € HT


Ennode de Pavie (473/474-521) est l'auteur de plus de cent cinquante poèmes de longueur et d'inspiration variées, qui datent pour la plupart de son diaconat à Milan. Les tentatives de traduction et les études isolées se sont multipliées au cours des quinze dernières années, mais il n'est guère, à ce jour, de synthèse qui rende compte de la diversité de son œuvre poétique, a fortiori de l'existence d'une authentique veine d'inspiration chrétienne. Ses opera comptent pourtant une cinquantaine d'hymnes ambrosiens et d'épigrammes religieuses, dont la spécificité et les enjeux sont passés inaperçus jusque-là. À la différence de ce qu'on peut observer dans les poèmes mondains, ce n'est pas l'aristocrate qui s'y adresse à ses pairs, mais le clerc qui, s'effaçant derrière ses supérieurs ecclésiastiques, y fait œuvre de poète officiel pour le compte de l'église de Milan. L'étude des épigrammes permet ainsi de saisir les ambitions politico-religieuses que nourrissaient les dirigeants de l'église milanaise ; quant aux douze hymnes composés pour l'église locale, ils offrent une illustration concrète de la vie liturgique à Milan au début du VIe s. L'ensemble aboutit non seulement à la réhabilitation d'Ennode de Pavie en tant qu'homme d'église, mais aussi, à travers la réflexion engagée sur l'attachement des clercs milanais aux valeurs aristocratiques traditionnelles, à une nouvelle image du clergé dans l'Antiquité tardive.

Source : www.brepols.net

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification