Courriel Imprimer

Compitum

Evénement 

Titre:
Le rit hispanique au XIe siècle
Quand:
19.06.2008 - 21.06.2008 14.00 h - 12.30 h
Où:
Université de Poitiers - Poitiers
Catégorie:
Colloques, journées d'études

Description

Information signalée par Jacques Elfassi

 

Une liturgie en crise ?

Le rit hispanique au XIe siècle


Colloque organisé par
Olivier Cullin & Thomas Deswarte
Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale
24, rue de la Chaîne BP 603 – 86022 Poitiers Cedex

Longtemps domaine d’investigation privilégié des ecclésiastiques, la liturgie hispanique, qualifiée improprement de « wisigothique » ou « mozarabe », connaît aujourd’hui un regain d’intérêt. Elle n’est plus un objet d’étude en soi, dans une perspective irénique et, parfois, apologétique. La liturgie n’est pas atemporelle ; elle a une histoire procédant du religieux, du culturel et du politique.

La liturgie est avant tout une parole, prononcée ou chantée, mise par écrit dans des manuscrits parfois richement enluminés. Son histoire complexe se construit par l’interaction entre ces domaines et leur étude : elle constitue donc un terrain de rencontre privilégié entre musicologues, historiens et historiens de l’art. Cette confrontation s’avère d’autant plus nécessaire que les études actuelles analysent souvent – et à juste titre – les sources par institution ecclésiastique (Silos, San Juan de la Peña, etc.) et dans une perspective disciplinaire (musique, iconographie, paléographie etc.).

Dans un domaine qui est traditionnellement celui du temps long – un temps parfois trop long, celui de la recherche des ‘origines’ –, nous voudrions proposer une autre approche, celle d’un temps court : le onzième siècle, entre la romanisation partielle de la Catalogne franque et la progressive disparition de la liturgie hispanique au douzième siècle, à la demande de Grégoire VII (1073-1085). Durant ce siècle, la liturgie hispanique, pratiquée aussi bien dans les principautés chrétiennes du nord que dans le monde mozarabe, est confrontée à plusieurs défis, venus d’outre Pyrénées ou du monde arabe. Cette époque est aussi celle d’une extraordinaire production de manuscrits, signe d’une grande vitalité intellectuelle. Dans ce contexte, peut-on définir une réaction ‘identitaire’ à la pénétration de modèles non hispaniques ? Comment s’adapte la liturgie hispanique au monde arabophone ?

Réparti sur deux journées, le colloque est structuré autour de trois axes :

  1. Face à l’approche longtemps dominée par les « spanish symptoms » d'Edmund Bishop - approche qu’il convient de réexaminer -, un des propos est de mesurer le rôle de Cluny, d’évaluer les influences venues d’outre Pyrénées mais aussi les échanges réciproques, avant même le changement liturgique. Le rit hispanique est-il déjà remis en cause ? Comment les moines clunisiens et les clercs français s’en accommodent-ils ? Cette influence touche-t-elle la liturgie dans le monde mozarabe

  2. Loin d’être un signe de faiblesse, cette ouverture au monde ultra-pyrénéen peut révéler la vitalité et la fécondité de la liturgie péninsulaire au onzième siècle. De nombreux manuscrits sont alors copiés, certains cultes apparaissent ou se développent, certaines pratiques liturgiques changent. Quelle signification religieuse possèdent ces nouveautés ? Peut-on parler d’inculturation ? Les rois, souvent en contact avec les institutions ‘françaises’, ont-ils joué un rôle en matière liturgique ?

  3. Le changement brutal provoqué par la romanisation constitue un point de vue habituellement partagé. A la suite de Roger Collins, il est souhaitable de reprendre la question des rythmes de cette romanisation, de ses acteurs et des modèles suivis pour tenter de circonscrire un bilan plus précis et plus nuancé. Comment certains usages hispaniques se sont-ils maintenus ? Qu’en est-il du rit hispanique pratiqué par les mozarabes ? Les résistances furent-elles seulement culturelles ou plus profondes ? Bref, le succès grégorien s’explique-t-il par une ‘crise’ de la liturgie hispanique ?

 

PROGRAMME

 Jeudi 19 juin

• 14 h. Allocutions

• 14 h 30. Olivier Cullin (CESCM) : Introduction. Le rit hispanique hors d’Espagne

• 15 h. Màrius Bernadò (Université de Lleida) : « Frontière ou trait d'union ? Les Pyrénées dans la pratique liturgique du XIe s. »

• 15 h 30. Manuel Pedro Ferreira (Universidade Nova de Lisboa) : « Conclusit vias meas inimicus, un répons wisigothique en Gaule ».

• 16h. Alain Rauwel (Dijon) : « Concurrence des rits et jugement de Dieu : une originalité espagnole ? »

16h 30. Discussion


Vendredi 20 juin

Le rit hispanique et ses évolutions

• 9 h. Alain Dubreucq (Lyon III) : « La liturgie de l’onction »

• 9h 30. V. García Lobo (León) : « La liturgie hispanique dans les inscriptions: l’eucharistie »

• 10 h. E. Martín López (León): « La liturgie hispanique dans les inscriptions: les funérailles »

10 h 30. Discussion

11 h. Pause

• 11 h 30. Fernando Galvan Freile (León) : « Los cambios litúrgicos del siglo XI: su expresión en los manuscritos iluminados »

• 12 h. Susana Zapke (Foundation BBVA, Madrid - Universität für Musik und darstellende Kunst, Wien) : « L’asymétrie du temps : changement formel, changement substantiel de la liturgie hispanique ».

12 h 30. Discussion

La romanisation de la liurgie hispanique
 
• 15 h. Michel Huglo (Emeritus CNRS) : « Les étapes de la romanisation dans le nord de l'Espagne, de 1008 à 1081 »

• 15 h 30. Miguel Vivancos (Silos) : « La introducción de la liturgia romana en los monasterios de Silos y San Millán a través de sus manuscritos »

16 h. Pause

• 16 h 30. Gisèle Clément-Dumas (Montpellier III) : « Musique et liturgie à la cathédrale de Narbonne à la fin du XIe siècle: l'insertion d'un modèle romain ».

• 17 h. Patrick Henriet (Bordeaux III) : « Le changement de liturgie comme reflet d'un changement de 'système d' Eglise'. Péninsule ibérique occidentale, XIe siècle ».

17 h 30. Discussion

 

Samedi 21 juin

Le rit hispanique après son abolition

• 9 h. Thomas Deswarte : « Résister au rit romain : le lectionnaire RAH 22 »

• 9 h 30. Susan Boynton (Columbia University, New-York): « Toledo, BC 35.7, témoin du chant liturgique dans la paroisse mozarabe de Santa Eulalia autour de 1100. »

10 h. Discussion

10 h 30. Pause

• 11 h. Miquel Gros (Vic) : « L'ancienne liturgie hispanique à Tolède de la fin du XIe siècle jusqu'au milieu du XIIe siècle ».

• 11 h 30. Cyrille Aillet (Lyon II): « Existe-t-il une liturgie ‘mozarabe’? »

12 h. Discussion.

12 h 30. Conclusions

Source : http://www.musicologie.org/Colloques/2008_06.html

Lieu

Carte
Localisation:
Université de Poitiers   -   Site internet
Route/rue:
15, rue de l'Hôtel Dieu
Code postal:
86000
Localité/ville:
Poitiers
Pays:
Pays: fr

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification