A. Gautherie, Rhétorique et thérapeutique dans le De medicina de Celse

Envoyer Imprimer

rrr_25.jpg

Aurélien Gautherie, Rhétorique et thérapeutique dans le De medicina de Celse, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
Collection : Recherches sur les Rhétoriques Religieuses 25
IV+492 p. pages
ISBN : 978-2-503-56919-2
85 €

"On sait que les bases de la médecine moderne se sont constituées dès l'Antiquité et le grand public connaît les noms d'Hippocrate et de Galien, qui ont l'un et l'autre écrit en grec. Le présent ouvrage d'Aurélien Gautherie est consacré à un spécialiste de la médecine qui a écrit en latin au Ier siècle ap. J.-C., Celse: il est moins connu, mais n'en est pas moins important, notamment parce que son De medicina montre que, sous le Haut-Empire, les relations entre le médecin et son malade ont évolué parallèlement aux aspirations nouvelles de la société de cette époque et présentent en définitive des aspects que nous retrouvons dans notre société du XXIe siècle.
Ainsi on découvrira dans ce livre que le De medicina s'adressait non seulement à des médecins spécialisés, mais encore à un public désireux de pratiquer la médecine sans médecin et l'automédication, même pour des actes chirurgicaux simples, qu'il fait une large place à la question des aléas de la médecine et au problème de la prise de risque dans des situations difficiles; qu'il traite de la relation de confiance qui doit exister entre le médecin et son malade et du dialogue oral que le premier doit instaurer avec le second, surtout lorsque ce dernier est confronté au drame de la douleur ou qu'il se pose la question religieuse et philosophique des incertitudes du sort et de l'au-delà.
Ce livre fait donc apparaître au Ier siècle ap. J.-C. une médecine déjà toute humaniste et comportant peut-être même des leçons pour notre époque: ainsi il est recommandé par Celse que le médecin soit non seulement un spécialiste attentif, mais encore un ami pour le patient, l'aidant par cette relation forte à surmonter les angoisses de la maladie.
Le présent ouvrage se destine certes à ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de l'Antiquité, mais aussi à des lecteurs qui s'intéressent plus largement à l'histoire de la médecine et à l'éthique médicale." (Préface par Gérard Freyburger et Laurent Pernot)

 

Source : http://www.brepols.net

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification