P. Van Nuffelen, Penser la tolérance durant l'Antiquité tardive

Envoyer Imprimer

9782204126489-5a38d82b26129.jpg

Peter Van Nuffelen, Penser la tolérance durant l'Antiquité tardive, Paris, 2018.

Éditeur : Éditions du Cerf
Collection : Les conférences de l'Ecole pratique des hautes études
192 pages
ISBN : 9782204126489
16 €

La tolérance est une vertu cardinale dans les sociétés occidentales, et son histoire est souvent écrite comme un progrès linéaire jusqu'à son éclosion complète à l'époque moderne. Dans une telle perspective, des périodes antérieures comme l'Antiquité tardive apparaissent fortement comme des temps d'intolérance et de violence religieuse. Mais fait-on droit à des sociétés du passé en les étudiant à partir d'une conception moderne de la tolérance ? Ce livre montre comment, à partir de la pensée classique, l'Antiquité tardive développa des conceptions originales de la tolérance et de ses limites, qui étaient enracinées dans les idées antiques sur l'homme, la raison et la société. Il cherche ainsi à interroger notre propre conception de la tolérance qui, au lieu d'être l'aboutissement parfait d'une longue histoire, est aussi une conception spécifique et historique – avec ses propres limites.
Professeur d'histoire ancienne à Gand (Belgique) depuis 2009, Peter Van Nuffelen enseigne l'histoire ancienne, tout en dirigeant des travaux portant sur le christianisme du Moyen Orient tardo-antique et médiéval. Historien et philosophe de formation, il combine des travaux d'érudition philologique et historique avec des interprétations de plus grande envergure, avec un intérêt particulier pour l'histoire des religions, la littérature et la philosophie, et l'histoire politique de l'Empire romain (ier-viie siècles).

 

Source : Éditions du Cerf

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification