A. Gautherie, Rhétorique et thérapeutique dans le De medicina de Celse

rrr_25.jpg

Aurélien Gautherie, Rhétorique et thérapeutique dans le De medicina de Celse, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
Collection : Recherches sur les Rhétoriques Religieuses 25
IV+492 p. pages
ISBN : 978-2-503-56919-2
85 €

"On sait que les bases de la médecine moderne se sont constituées dès l'Antiquité et le grand public connaît les noms d'Hippocrate et de Galien, qui ont l'un et l'autre écrit en grec. Le présent ouvrage d'Aurélien Gautherie est consacré à un spécialiste de la médecine qui a écrit en latin au Ier siècle ap. J.-C., Celse: il est moins connu, mais n'en est pas moins important, notamment parce que son De medicina montre que, sous le Haut-Empire, les relations entre le médecin et son malade ont évolué parallèlement aux aspirations nouvelles de la société de cette époque et présentent en définitive des aspects que nous retrouvons dans notre société du XXIe siècle.
Ainsi on découvrira dans ce livre que le De medicina s'adressait non seulement à des médecins spécialisés, mais encore à un public désireux de pratiquer la médecine sans médecin et l'automédication, même pour des actes chirurgicaux simples, qu'il fait une large place à la question des aléas de la médecine et au problème de la prise de risque dans des situations difficiles; qu'il traite de la relation de confiance qui doit exister entre le médecin et son malade et du dialogue oral que le premier doit instaurer avec le second, surtout lorsque ce dernier est confronté au drame de la douleur ou qu'il se pose la question religieuse et philosophique des incertitudes du sort et de l'au-delà.
Ce livre fait donc apparaître au Ier siècle ap. J.-C. une médecine déjà toute humaniste et comportant peut-être même des leçons pour notre époque: ainsi il est recommandé par Celse que le médecin soit non seulement un spécialiste attentif, mais encore un ami pour le patient, l'aidant par cette relation forte à surmonter les angoisses de la maladie.
Le présent ouvrage se destine certes à ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de l'Antiquité, mais aussi à des lecteurs qui s'intéressent plus largement à l'histoire de la médecine et à l'éthique médicale." (Préface par Gérard Freyburger et Laurent Pernot)

 

Source : http://www.brepols.net

 

L. Bodiou et V. Mehl (dir.), L’Antiquité écarlate

antiquit_carlate.jpg

Lydie Bodiou et Véronique Mehl (dir.), L'Antiquité écarlate. Le sang des Anciens, Rennes, 2017.

Éditeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Histoire
304 pages
ISBN : 978-2-7535-5491-7
22 €

Clé de compréhension des cultures antiques, considéré au travers d'un large cadre géographique et chronologique, le sang offre dans ce volume une lecture tant historique qu'anthropologique des corps. C'est une histoire du sensible qui est menée ici par le liquide biologique vital ou par sa couleur. C'est aussi une histoire sociale par la transmission, la descendance et la filiation, la souillure, la pureté et les rites que l'on observe. C'est encore une histoire de la guerre, du crime et de la justice.

Avec une préface de Pierre Brulé.
Avec le soutien du CERHIO-Lorient, université de Bretagne-Sud, CNRS UMR 6258 et de l'Institut du genre.


Source : Presses Universitaires de Rennes

 

E. Rose, The Gothic Missal

gothic_missal.jpg

Els Rose, The Gothic Missal, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum in Translation (CCT 27)
373 pages
ISBN : 978-2-503-53397-1
50 €

The Missale Gothicum provides unique evidence relating to the liturgy of early medieval Gaul around 700 AD and its reception in later centuries, and offers insight into the development of the Latin language in this key period of Latinity. Its significance may therefore not be underestimated. The codex in which the text is transmitted, now preserved in the Vatican Library (Vat. reg. lat. 317), comprises the prayers for Mass for the entire liturgical year as recited by the celebrant, most probably the bishop of Autun. The Gothic Missal is the only surviving source of many rites and commemorations that characterise the specific liturgical tradition of late antique and early medieval (Merovingian) Gaul. At the same time, the codex is the earliest known source of a number of liturgical texts still in use in the liturgy of the Western Church, such as the Easter hymn Exultet and prayers featuring in Baptismal rites. This first integral English translation of the text is intended to make its sometimes rather obscure Latin more accessible to scholars of medieval liturgy (musicologists, religious and social historians) and of medieval Latin, as well as to new generations of students interested in the history and religious culture of the Middle Ages. Moreover, it is the hope of the author of the present volume to address a broad audience of interested readers, academic and otherwise, by opening up to them the unique and colourful world of late antique and early medieval liturgical life and its reception until the present day.

Lire la suite...
 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification


Séminaires à venir

No current events.