Appels à contribution

Atelier d'introduction aux sources du droit romain - Efr 7-11 juin 2021

Envoyer Imprimer

Atelier d'introduction aux sources du droit romain - Efr 7-11 juin 2021

Appel à candidatures
Date limite : 7 décembre 2020


Atelier d'introduction aux sources du droit romain.
5e édition
Avec le soutien du Collège de France, chaire « Droit, culture et société de la Rome antique » et de l'EA 4424 CRISES de l'Université Paul-Valéry Montpellier 3

7-11 juin 2021
Rome, École française de Rome

Salle de séminaire, Place Navone, et Bibliothèque Volterra, Palais Farnèse


Le droit représente une composante essentielle du monde romain. L'étude des textes juridiques permet non seulement de mettre en lumière une logique argumentative propre au droit et d'identifier les valeurs qui régissent les décisions des juristes et des législateurs, mais aussi de s'approcher au plus près d'un certain nombre de réalités historiques. Il s'agit de sources variées (littéraires, épigraphiques, papyrologiques) qui révèlent l'évolution de la pensée juridique, les principes du droit, ses modalités d'application. Elles laissent également entrevoir des données économiques, des modes de vie, des pratiques sociales. Les textes juridiques constituent donc une documentation riche et utile pour les historiens, qui attend en partie d'être exploitée. Mais une question de méthode se pose : dans quelle mesure peut-on considérer les textes juridiques comme un miroir fiable des réalités économiques, sociales et politiques ? Surtout comment s'orienter parmi la variété des sources, des genres et des éditions des textes juridiques ?
Fondé par Jean-Louis Ferrary, Dario Mantovani et Hélène Ménard en 2017, l'atelier vise à familiariser les participants avec les principaux textes du droit romain et les problèmes de méthode qu'ils suscitent, à partir de leur lecture directe et suivie. La littérature juridique constituera le premier champ d'exploration, à partir du Digeste : nous nous demanderons ainsi ce qu'est un juriste à Rome, comment se fait le droit, quelle est la nature des différents genres littéraires, quelles sont les éditions de référence. Les constitutions impériales, à partir de la Mosaicarum et Romanarum legum Collatio et des Codes, formeront le deuxième terrain de travail.
Les séances se tiendront dans la salle de séminaire de la Place Navone et dans la Bibliothèque Volterra. Constituée à partir du dépôt confié à l'École française de Rome par le grand romaniste Edoardo Volterra, ses extraordinaires fonds ancien et moderne permettront de réfléchir à la transmission des textes antiques et à leur traversée de la culture européenne. L'étude du droit romain, sous la forme des livres dans les rayons de la bibliothèque Volterra, permettra de rendre visible et immédiatement accessible un parcours dans l'histoire de l'historiographie.

Lire la suite...
 

Pestes, épidémies et cures miraculeuses

Envoyer Imprimer

Pestes, épidémies et cures miraculeuses

Appel à contributions
Date limite : 1er avril 2021

 

Les Cahiers des Études Anciennes lancent un appel à contribution pour un numéro spécial sur le thème des pestes, épidémies et cures miraculeuses dans l'Antiquité. L'actualité récente nous amène à examiner les épidémies antiques d'un œil nouveau. En particulier, nous souhaiterions mettre en lumière les aspects suivants :

1. Les transformations politiques et sociales associées aux épidémies
Comment la peste d'Athènes transforme-t-elle la société athénienne ? Quelles sont les conséquences de la peste antonine sur le pouvoir impérial ?

2. Le discours médical, scientifique et religieux sur les pestes
Comment les médecins, les prêtres, les scientifiques recommandent-ils de prévenir la contagion ? Quelles cures recommande-t-on aux malades ? Quelles précautions prend-t-on pour soigner les malades ? Quelles formes de causalité invoque-t-on, quelles théories voit-on émerger pour expliquer la maladie ? Si Hésiode (Les Travaux et les jours, v. 244-245) et Diodore (Bibliothèque historique, XII, 48) sont enclins à y voir l'œuvre de la divinité et à chercher dans les pratiques religieuses une cure à la maladie collective, Thucydide (Histoire de la guerre du Péloponnèse II, 48) constate plutôt l'inutilité des rituels pour la guérison des malades, et Lucrèce trouve les causes naturelles de la maladie dans l'air, l'eau ou la nourriture (Lucrèce, De la Nature, VI, 1124-1130).

Lire la suite...
 

Plague, Illness and Death in Early Christianity

Envoyer Imprimer

Plague, Illness and Death in Early Christianity

Appel à contributions
Date limite : 15 février 2021

 

Plague, Illness and Death in Early Christianity – Call for Papers for “Vox Patrum”

We are still faced with the difficulties of the COVID19 pandemic and everything that goes with it – disease, loneliness, lockdown, confusion and death. In fact, in the history of Christianity there have been many plagues and epidemics that have repeatedly caused confusion, destruction and death. In the face of contemporary problems, we would like to look at how early Christian writers, theologians, historians of the Church and pastors referred to them, and whether and how they were reflected in theology, in literary works, in everyday pastoral practice and in early Christian art. We would like to find in early Christianity a model for thinking, relating and dealing with epidemics, disease and death. Therefore, the editors of the patristic journal “Vox Patrum”, published since 1981 by the John Paul II Catholic University of Lublin, Poland, invites the researchers on Christian antiquity to submit texts on the proposed topic.

Lire la suite...
 

Eglise et christianisme au Maghreb : Antiquité et Moyen Age

Envoyer Imprimer

Eglise et christianisme au Maghreb : Antiquité et Moyen Age

Eglise et christianisme au Maghreb

Appel à contributions
Date limite : 30//10/2020

 


Université de Sousse (Tunisie)
Laboratoire de recherche LR13ES11 : Occupation du sol, peuplement et modes de vie
Faculté des Lettres et des Sciences Humaines

Eglise et christianisme au Maghreb : Antiquité et Moyen Age
7e Colloque international du laboratoire LR13ES11, Occupation du sol, peuplement et modes de vie dans le Maghreb antique et médiéval
Université de Sousse, Faculté des lettres et des sciences humaines, 11,12 et 13 mars 2021.

En proposant de revenir sur l'histoire de l'Eglise et du christianisme au Maghreb antique et médiéval, le 7e colloque international du laboratoire LR13ES11 souhaite relancer la réflexion sur un sujet dont on n'a pas encore épuisé tous les aspects et qui peut mieux profiter des récents progrès de la recherche, notamment en géographie historique et plus globalement en matière de connaissance des territoires antiques et médiévaux.

Lire la suite...
 

Formas de integración en el Mediterráneo romano: Vías informales de inclusión de la diversidad en el ámbito político, religioso y cultural

Envoyer Imprimer

Formas de integración en el Mediterráneo romano: Vías informales de inclusión de la diversidad en el ámbito político, religioso y cultural

Seminario Internacional de Jóvenes Investigadores

Appel à contributions
Date limite : 30/10/2020


Desde los inicios de su expansión, Roma tuvo que hacer frente al espinoso asunto de la integración de comunidades diversas. En su trayectoria, la potencia ensayó varias vías de integración, desde su desarrollo por la Península itálica hasta su momento de mayor expansión territorial (117 d.E.) culminando en la excepcional concesión de la ciudadanía romana (Constitutio Antoniniana) en 212 d.E. Estas y otras circunstancias hacen de Roma un caso excepcional para el estudio de la integración de comunidades.
Tradicionalmente se ha puesto el foco del estudio de esta integración en las vías formales (especialmente las institucionales y legales) que el gobierno romano estableció. Sin embargo, en las últimas décadas en los estudios en Ciencias Sociales se ha generado un importante debate en torno a conceptos asumidos y naturalizados: “integración”, “asimilación”, “aculturación” u “homogeneización”. Así, surgen nuevas perspectivas que se incorporan al viejo debate de la “romanización”, que cuestionan el concepto de “imperialismo” romano, el carácter de la dominación y sobre todo sus efectos en las poblaciones dominadas, así como el alcance y la propia existencia de la “imposición” romana. Frente a ello, se hace necesario conocer la respuesta de las comunidades integradas, el inmigrant's input: su reconocimiento como sujetos activos y sus experiencias discrepantes de tendencia contraria, tanto hacia la emulación de la cultura romana como la resistencia al cambio, considerando igualmente la posibilidad de que el intercambio fuera multidireccional.

Lire la suite...
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 2

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification