E. Galbois, Images du pouvoir et pouvoir de l'image. Les "médaillons-portraits" miniatures des Lagides

Envoyer Imprimer

couverture-petits-portraits.jpg

Estelle Galbois, Images du pouvoir et pouvoir de l'image. Les "médaillons-portraits" miniatures des Lagides, Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius éditions
Collection : Scripta Antiqua
287 pages
ISBN : 978-2-35613-226-0
25€

Le phénomène de miniaturisation dans la production artistique fait l'objet à l'heure actuelle d'un intérêt croissant. Parmi les formes que peut prendre la miniaturisation, il faut signaler le portrait. Le petit portrait royal trouve son origine à la cour macédonienne de Philippe II de Macédoine et de son fils et successeur Alexandre le Grand. Il a connu par la suite une grande faveur dans les royaumes hellénistiques, tout particulièrement dans l'Égypte ptolémaïque. Cette étude se veut une première synthèse sur les portraits en médaillons miniatures des souverains lagides. L'ouvrage s'organise en trois parties. La première est consacrée à l'étude des formes des “médaillons-portraits” miniatures (supports, matériaux privilégiés) et à la question des modes de représentation adoptés. La question des fonctions et des contextes d'utilisation de ces images spécifiques, ainsi que leur réception est examinée dans une deuxième partie, car des fonctions et des usages, des conditions de commande, découlent les types iconographiques créés et diffusés à un moment donné de l'histoire du royaume dans un contexte singulier. La question des attributs du pouvoir est posée dans une troisième partie. Enfin, on trouvera un catalogue des effigies commentées, organisé selon un classement typologique.

Mots-clés : Égypte lagide, portrait hellénistique, “médaillon-portrait” miniature, Lagides

 

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification