Publications

O. Devillers, Autour de Pline le Jeune. En hommage à Nicole Méthy

Envoyer Imprimer

9782356131324.jpg

Olivier Devillers (éd.), Autour de Pline le Jeune. En hommage à Nicole Méthy, Bordeaux, 2015.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
321 pages
ISBN : 9782356131324
25 €

Le présent volume, en hommage à Nicole Méthy, rassemble 20 contributions, dont 4 de Nicole Méthy elle-même (1 est inédite, les 3 autres sont aujourd'hui difficiles à trouver). Même s'il contribue largement à une meilleure connaissance du iie siècle p.C., notamment de l'idéologie antonine et de la culture littéraire de cette époque, l'ouvrage est plus précisément centré sur Pline le Jeune. Dans cette mesure, il prend en compte l'ensemble des sources : archéologiques, numismatiques et bien sûr textuelles. À cet égard, les Lettres et le Panégyrique de Trajan sont explorés à travers plusieurs approches : analyse de thèmes (la santé, la souffrance, le deuil, les femmes), mais aussi close reading. Le portrait de divers personnages (Varron, Néron) y est aussi discuté et est enfin proposée une étude davantage consacrée à la réception.

The present volume, in tribute to Nicole Methy, brings together 20 contributions, including 4 which were composed by Nicole Methy herself (one of these contributions is inedite, the other three are hard to find by now). While it contributes to a better understanding of the second century p.C, including Antonine ideology and literary culture of the time, the book focuses on Pliny the Younger. To this extent, it takes into account all the sources, i.e. archaeology, numismatics and texts. In this regard, the Epistles and the Panegyricus of Trajan are explored through several approaches: analysis of themes (health, suffering, mourning, women…), but also close reading. The portrait of various characters (Varro, Nero) is also discussed and finally is proposed a study which deals with the reception.

 

Source : Ausonius éditions

 

A. Cullière, Tobie sur la scène européenne à la Renaissance

Envoyer Imprimer

tobie.jpg

Alain Cullière, Tobie sur la scène européenne à la Renaissance, suivi de Tobie, comédie de Catherin Le Doux (1604), Berne, 2015.

Éditeur : Peter Lang
Collection : Recherches en littérature et spiritualité, 24
276 pages
ISBN : 978-3-0343-1476-3
70 €

En raison de ses qualités dramatiques et morales, le livre de Tobie a fait souvent l'objet d'adaptations théâtrales à partir de la fin du Moyen Âge. C'est en Europe du Nord, aussi bien dans les milieux catholiques que réformés, que les pièces ont été les plus nombreuses, jouées surtout dans un cadre scolaire. En se dégageant des schémas médiévaux, certaines témoignent déjà d'une grande ingéniosité. Ce volume rassemble les communications présentées sur le sujet au colloque de Metz des 22 et 23 novembre 2013. Elles ont montré comment la « comédie » de Tobie a contribué au renouvellement dramaturgique de la Renaissance.
En fin d'ouvrage est publié pour la première fois depuis 1604 le Tobie de Catherin Le Doux. Écrite à l'occasion du mariage du landgrave Maurice de Hesse, cette pièce en prose française fut probablement jouée au château de Cassel, en juin 1603, par les jeunes nobles du collège de la ville, où l'auteur enseignait les langues étrangères. Celui-ci, brisant les conventions, s'y met lui-même en scène de façon surprenante, se joue des anachronismes et multiplie les emprunts aux grands auteurs français, notamment à Montaigne. On peut donc dire, d'une certaine manière, que l'auteur des Essais a été porté au théâtre, en Allemagne, au début du XVIIe siècle.

Lire la suite...
 

Charles Guérin, La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du Ier siècle avant J.-C.

Envoyer Imprimer

couverture.jpg

Charles Guérin, La Voix de la vérité. Témoin et témoignage dans les tribunaux romains du premier siècle avant J.-C., Paris, 2015.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Mondes Anciens
432 pages
ISBN : 978-2-251-30002-3
27,50€

Dans la Rome républicaine, un procès ne se gagnait pas seulement par le discours des accusateurs et des avocats : les témoins, interrogés par les orateurs eux-mêmes, fournissaient bien souvent le socle réel des débats. À côté des longs plaidoyers et de leurs argumentaires, le témoin, son compte rendu des faits et sa prétention au vrai présentaient aux juges d'autres modalités d'affrontement et d'autres formes de persuasion.

En reconstituant cet aspect des pratiques judiciaires à la fin du Ier siècle avant J.-C., La Voix de la vérité fait émerger des réalités juridiques, rhétoriques et idéologiques jusqu'ici négligées, et propose une perspective nouvelle sur le rapport latin à l'éloquence et au vrai.

Quelles stratégies les orateurs développaient-ils face aux témoins ? Comment ces derniers défendaient-ils leur position ? Et, surtout, comment pouvait-on les croire, eux qui n'avaient parfois ni autorité, ni prestige à faire valoir ? C'est la question de la valeur civique, et bien souvent de la romanité, que font surgir le témoin, son interrogatoire et l'appréciation de sa véracité.

Lire la suite...
 

Revue De lingua latina 11 (2015)

Envoyer Imprimer

Revue De lingua latina 11 (2015), 2015.

Numéro 11 : Le discours rapporté en latin 2/2


Numéro dirigé conjointement par F. FLECK et L. SZNAJDER
Actes du Colloque du Centre Ernout de Juin 2014 “Le discours rapporté en latin” deuxième tome

 

Lire la suite...
 

Eruditio Antiqua 6 (2014)

Envoyer Imprimer

ea.jpg

Eruditio Antiqua 6 (2014)

Revue électronique de l'érudition gréco-latine

Eruditio Antiqua est une revue électronique thématique, à comité de lecture international, dont l'objectif est de publier des travaux inédits dans les différents domaines de l'érudition gréco-latine, depuis les origines jusqu'à la période byzantine.
Elle accueille des études sur les exégèses littéraires, la lexicographie, la grammaire, le droit, la religion, la géographie, l'historiographie, la médecine, l'astronomie, la musique, les mathématiques, les sciences naturelles...
Outre ces domaines précis, des problématiques transversales s'intègrent également dans le cadre de la revue: stratifications des savoirs, transmission, enrichissement, mais aussi polémiques scientifiques ou encore problèmes d'édition de texte.
Cette revue s'insère dans les axes de recherches de l'UMR 5189 HiSoMA; elle est publiée avec la collaboration des services informatiques de la MOM.

 

 

Lire la suite...
 

Sabine Fialon et Jean Meyers, La Passio sanctae Salsae. Recherches sur une passion tardive d’Afrique du Nord.

Envoyer Imprimer

Sabine Fialon et Jean Meyers (éd.), La Passio sanctae Salsae. Recherches sur une passion tardive d'Afrique du Nord, Bordeaux, 2015.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta Antiqua 72
316 pages
ISBN : 978-2-35613-130-0
25 €

La Passion de sainte Salsa, jeune chrétienne de Tipasa martyrisée pour avoir décapité une statue du dieu Draco, est restée longtemps dans l'oubli. Cette passion “épique” ou plutôt “romanesque”, datée ici des premières décennies du Ve siècle, offre pourtant un témoignage exceptionnel sur le niveau culturel de la Maurétanie Césarienne à la veille ou au moment de l'invasion vandale. L'hagiographe, doté d'un talent rare, pratique une prose d'art, maniériste et poétique, caractérisée par le mélange des genres tardif et par le “style de joaillerie”. On trouvera dans ce volume une nouvelle édition critique du texte avec une traduction annotée et une série d'articles qui étudient les restes archéologiques du culte de Salsa à Tipasa et abordent tous les aspects littéraires de l'œuvre en la comparant notamment aux Passions contemporaines de Marciana et de Fabius, qui ont souvent été attribuées au même auteur.

 

M. López Izquierdo, M.-Chr. Bornes-Varol, M.-S. Ortola, Aliento 5 : La traversée européenne des Proverbia Senecae : de Publilius Syrus à Erasme et au-delà

Envoyer Imprimer

proverbia_senecae.jpg

Marta López Izquierdo, Marie-Christine Bornes-Varol, Marie-Sol Ortola, Aliento 5 : La traversée européenne des Proverbia Senecae : de Publilius Syrus à Erasme et au-delà, Nancy, 2014.

Éditeur : Presses universitaires de Nancy
Collection : Aliento
280 pages
ISBN : 9782814301740
20 €

Au IXe siècle, la tradition arabe de l'adab parvient en Espagne en al-Andalus, plaque tournante où s'échangent les savoirs venus d'Orient. Ils passent aux royaumes chrétiens de la Péninsule, en partie, grâce au rôle de relais pour l'Occident que jouent, dès le XIe siècle, les centres monacaux du nord de l'Espagne. L'adab rencontre en al-Andalus la tradition sapientielle juive de la littérature midrashique. Des recueils sont composés, des œuvres originales produites aux Xe et XIe siècles et, à partir du XIIe siècle, les recueils d'exempla et de dits des philosophes sont traduits en hébreu (Provence), en latin, en langues romanes.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...


Page 85 sur 99

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification