Publications

G. P. Brunetta, Le muse al cinema. Memoria, mito, metamorfosi

Envoyer Imprimer

muse.jpg

Gian Piero Brunetta, Le muse al cinema. Memoria, mito, metamorfosi, Catania, 2020.

Éditeur : Algra
320 pages
ISBN : 9788893413718
18 €

«Mito, scienza, memoria, presenze e metamorfosi del pensiero classico e delle sue forme nell'iconosfera mediatica novecentesca, influenza delle Muse sul cinema, sono i motivi guida, i fili soggiacenti che uniscono i saggi di questo volume scritti dalla fine degli anni Sessanta ad oggi. Spinto dalle mie propensioni a inventare progetti "oversizing" e dai miei interessi per i rapporti tra cinema e letteratura, più volte avrei voluto affrontare il territorio della confluenza, traduzione, ricambio e metamorfizzazione della letteratura del mondo classico sullo schermo - proprio quella che dall'"Iliade" e "Odissea" di Omero va fino al "De rerum natura" di Lucrezio, da Apollodoro e Virgilio a Seneca, da Epicuro a Ovidio, ma include anche Eschilo, Euripide, Plauto e Terenzio, Senofonte, Erodoto, Catone il censore, Tito Livio, Svetonio, la Palliata, i "Carmina Priapea" e la loro presenza nel cinema dei Pierini, ecc. - per vedere come l'anima fluttuante, lo spirito e la lettera degli autori del mondo greco e latino possano ancor oggi rivivere sullo schermo nelle forme più diverse».

 

S. McGill, Virgil : Aeneid Book XI

Envoyer Imprimer

virgil_aeneid_book_xi.jpg

Scott McGill (éd.), Virgil : Aeneid Book XI, Cambridge, 2020.

Éditeur : Cambridge University Press
314 pages
ISBN : 9781107416789
£ 23

Virgil's Aeneid XI is an important, yet sometimes overlooked, book which covers the funerals following the fierce fighting in Book X and a council of the Latins before they and the Trojans resume battle after the end of the truce. This edition contains a thorough Introduction which provides context for Book XI both within and beyond the rest of the poem, explores key characters such as Aeneas and Camilla, and deals with issues of metre and textual transmission. The line-by-line Commentary will be indispensable for students and instructors wishing to enhance their understanding of the poem and especially of Virgil's language and syntax. Accessible and comprehensive, the volume will help readers to appreciate features of Virgilian style as well as deepening their engagement with the content and themes of the Aeneid as a whole.

 

Source : Cambridge University Press

 

M. Banniard, Viva voce. Comunicazione scritta e comunicazione orale nell’Occidente latino dal IV al IX secolo

Envoyer Imprimer

banniard.jpeg

Michel Banniard, Viva voce. Comunicazione scritta e comunicazione orale nell'Occidente latino dal IV al IX secolo. Edizione italiana con una Retractatio dell'autore, a cura di Lucio Cristante e Fabio Romanini, con la collaborazione di Jacopo Gesiot e Vanni Veronesi, Trieste, 2020.

Éditeur : EUT Edizioni Università di Trieste
Collection : Polymnia : studi di filologia classica, 25
XVIII-716 pages
ISBN : 9788855111362
40 €


A quasi trent'anni dalla pubblicazione francese, la presente edizione italiana del volume di Michel Banniard (Viva voce. Communication écrite et communication orale du IVe au IXe siècle en Occident latin, Paris, Institut des Études Augustiniennes, 1992) è ampliata da una retractatio dell'autore che rappresenta un bilancio critico sul proprio lavoro e sul relativo dibattito scientifico. Oltre a rimettere nel circuito della discussione scientifica le tesi dell'opera – ben presto esaurita e non più ristampata –, questa nuova edizione, riveduta e corretta, si prefigge di fornire alla didattica universitaria una storia del latino (fondata sull'esegesi di uno spettro amplissimo di testi) come lingua viva nei secoli del passaggio dalla Tarda Antichità all'Alto Medioevo in Occidente, al di là dei pregiudizi e dei diversi dogmatismi cronologici (e relativi ‘conflitti') sulla sua sparizione, persistenza o mutazione.

Il volume è scaricabile ad accesso aperto al link: https://bit.ly/viva_voce
Il volume è acquistabile sul sito: http://www.eut.units.it

 

 

 

A. Ricciardetto et D. Gourevitch (éd.), Théon, l’enfant grec d’Oxyrhynque. La vie quotidienne en Égypte au IIIe siècle

Envoyer Imprimer

couverture_cdc_9_thon.jpg

Antonio Ricciardetto et Danielle Gourevitch (dir.), Théon, l'enfant grec d'Oxyrhynque. La vie quotidienne en Égypte au IIIe siècle, Liège, 2020.

Éditeur : Presses Universitaires de Liège
Collection : Les Cahiers du CEDOPAL, 9
111 pages
ISBN : 978-2-87562-241-9
24,00 €


Les papyrus retrouvés en masse dans les sables d'Égypte offrent la possibilité de connaître la vie quotidienne des habitants du Pays du Nil sous la domination des Romains, non seulement des hommes et des femmes, mais aussi des enfants. Ils ne peuvent dès lors que susciter la curiosité des jeunes lecteurs. C'est sur cette documentation abondante que se fonde Théon, l'enfant grec d'Oxyrhynque. Un tantinet bavard mais surtout très curieux, Théon raconte son histoire en Égypte, au début du IIIe siècle. Du haut de ses onze ans, il décrit le monde qui l'entoure. Au fur et à mesure du récit, le garçon grandit ; il apprend le métier de tisserand, qui est celui de son père et de ses aïeux. Le récit s'achève par la fin de son enfance et son désir de se marier, et par trois brèves histoires, trois « héros » qui le font rêver : Alexandre le Grand, Cléopâtre et Antinoos.
À l'exception de l'intrigue, qui est imaginée, tout, dans le récit, est véridique et documenté. Le livre est aussi illustré de nombreuses photographies de portraits, d'objets et de lieux, afin de sensibiliser les enfants et les adolescents à l'histoire de l'art et à la variété de l'iconographie. Il s'adresse donc aux jeunes lecteurs, amateurs d'histoire, mais on peut aussi lire la vie de Théon en famille.

Lire la suite...
 

J. A. Straus (dir.), L’Esclave dans l’Égypte romaine

Envoyer Imprimer

couverture_cdc_8_esclave.jpg

Jean A. Straus (dir.), L'Esclave dans l'Égypte romaine. Choix de documents traduits et commentés, Liège, 2020.

Éditeur : Presses Universitaires de Liège
Collection : Les Cahiers du CEDOPAL, 8
150 pages
ISBN : 978-2-87562-240-2
14,00 €


Après la conquête de l'Égypte par Alexandre (hiver 332-331 av. J.-C.), de nombreux hellénophones s'installent dans le pays, espérant y trouver la réussite. Ils apportent avec eux leur langue et leur mode de vie. L'esclavage fait partie de celui-ci. La mort de Cléopâtre en 30 av. J.-C. entraîne l'annexion du pays par Rome. Des Romains s'établissent en Égypte, mais le latin y est infiniment moins utilisé que le grec, langue pratiquée par l'élite romaine. Ces Romains emploient aussi les esclaves. Grecs, Romains et même Égyptiens rédigent sur papyrus et ostraca (tessons de céramique ou éclats de pierre), en grec ou en latin, une série de documents variés, officiels ou privés, dans lesquels apparaissent des esclaves. Dans ce livre, l'auteur présente un choix de ces documents écrits entre 30 av. J.-C. et 400 apr. J.-C. Ces documents illustrent de manière originale la vie des esclaves dans l'Égypte romaine sous les titres suivants : devenir esclave, changer de maître, l'esclave utilisé, l'esclave contribuable, l'esclave différent, l'esclave malfaiteur, l'esclave maltraité ou puni, l'esclave fugitif, l'esclave et ses maîtres, cesser d'être esclave. Chaque document est traduit et accompagné d'un commentaire qui en permet une bonne compréhension.

Lire la suite...
 

A. Puéjean, Les croyances religieuses en Tarentaise et Valais à l'époque romaine

Envoyer Imprimer

croyances_religieuses_tarentaise_valais_epoque_romaine_andre_puejean.jpg

André Puéjean, Les croyances religieuses en Tarentaise et Valais à l'époque romaine, Nîmes, 2020.

Éditeur : Nombre 7 Editions
243 pages
ISBN : 978-2-38153-020-8
29 €

A l'époque romaine, les Ceutrons de la Tarentaise et les Valaisans du Valais suisse continuèrent à vénérer les dieux gaulois sous leur nom indigène. Ils adorèrent aussi les divinités officielles de Rome, même si celles-ci étaient le plus souvent l'objet d'un culte de la part du gouverneur et son entourage. Mais ce sont surtout les dieux issus du syncrétisme gallo-romain qui eurent leur préférence car ces dieux leur rappelaient leurs divinités ancestrales.
Les religions importées de l'Orient furent dans l'ensemble peu présentes en Tarentaise contrairement au Valais. Les habitants de ces régions alpines témoignèrent d'une grande ferveur, certes souvent intéressée, au culte impérial, manifestant ainsi leur fidélité au Prince et leur attachement à l'Empire. Ils honorèrent enfin leurs morts avec une dévotion toute particulière. Quant aux premières communautés chrétiennes, elles n'apparurent et ne se développèrent qu'au Bas-Empire en Valais, puis en Tarentaise.

 

Source : Decitre

 

G. Carrasco Serrano (éd.), Economía romana en Castilla-La Mancha

Envoyer Imprimer

gregorio_carrasco_serrano.jpg

Gregorio Carrasco Serrano (éd.), Economía romana en Castilla-La Mancha, Cuenca, 2020.

Éditeur : Ediciones de la Universidad de Castilla-La Mancha
Collection : Estudios, 168
431 pages
ISBN : 978-84-9044-367-5
25 €

En esta obra se abordan diversos aspectos relativos a la economía romana en el territorio de la Meseta sur de Hispania, a la luz de las últimas investigaciones llevadas a cabo al respecto.
Así pues, es objeto de estudio la economía romana en la provincia de Ciudad Real, y la circulación monetaria en el ámbito provincial de Albacete, así como el tráfico comercial de la ciudad de Segóbriga, y el paisaje agrario romano de la provincia de Guadalajara. También se presta atención a los intercambios y relaciones entre la Meseta superior y la Meseta meridional, así como a los talleres y artesanos de escultura romana, y las producciones musivas, teniéndose en cuenta igualmente aspectos tan destacables como el comercio cerámico, la sal en época romana, y la tan significativa minería del lapis specularis en estos ámbitos meridionales de la Meseta.

 

Source : Ediciones de la Universidad de Castilla-La Mancha

 


Page 3 sur 129

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification