Publications

Augustin d'Hippone, Enarrationes in Psalmos, Ps 45-52

Envoyer Imprimer

ba_59b.jpg

Augustin d'Hippone, Les commentaires des Psaumes - Enarrationes in Psalmos, Ps 45-52, éd. Martine Dulaey, Isabelle Bochet, Pierre-Marie Hombert et Nathalie Requin, Paris, 2019.

Éditeur : Institut d'Études Augustiniennes
Collection : Bibliothèque Augustinienne (BA 59B)
744 pages
ISBN : 978-2-85121-298-6
74 €

Les volumes 57 et suivants de la Bibliothèque Augustinienne, fruit du travail commun de plusieurs spécialistes d'Augustin (I. Bochet, A.-I. Bouton-Touboulic, M. Dulaey, P.-M. Hombert, É. Rebillard), renferment le texte latin et une traduction nouvelle des Enarrationes sur les Psaumes de celui qui devait être bientôt l'évêque d'Hippone. La plupart sont de véritables commentaires, et non des homélies, qui permettent d'analyser la manière rigoureuse dont l'ancien rhéteur abordait les textes ; l'étude détaillée en est faite dans l'introduction générale (parue en 2009 dans le volume 57/A).Les huit Enarrationes que contient ce volume sont toutes des prédications, prises en note à la volée par des tachygraphes, et dont on ne sait trop si Augustin les a jamais relues et corrigées. Elles nous mettent directement en contact avec le public et les soucis de l'évêque d'Hippone. Leurs enseignements ne témoignent pas seulement, du sérieux et de la méthode avec lesquels l'ancien rhéteur aborde les difficultés des psaumes (dont la traduction latine en usage est parfois loin d'être claire, même pour un Latin !), ils reflètent les circonstances dans lesquelles ils ont été délivrés.

Lire la suite...
 

Censorinus, Le Jour anniversaire de la naissance

Envoyer Imprimer

censorinus_jour_anniversiare_de_la_naissance.jpg

Censorinus, Le Jour anniversaire de la naissance. Texte établi et traduit par Gérard Freyburger, commentaire de Gérard Freyburger, avec la contribution d'Anne-Marie Chevallier, Paris, 2019.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Guillaume Budé
LXXXIV + 220 pages
ISBN : 9782251014838
39 €


Censorinus est un savant grammairien romain du IIIe siècle ap. J.-C. Son Sur le jour anniversaire de la naissance a été composé exactement en 238 ap. J.-C. et est la seule de ses œuvres qui nous soit parvenue. Il constitue un cadeau d'anniversaire offert pour ses 49 ans à Quintus Caerellius, important chevalier romain qui protégeait l'auteur. C'est une petite somme de connaissances qui, dans une première partie, relève ce que disait la science antique sur les phénomènes menant à la naissance (détermination du sexe de l'enfant, durée de la gestation, influence des astres etc.) et, dans une deuxième partie, situant la naissance de Caerellius dans le temps, indique ce que l'on savait à l'époque sur la mesure du temps (grandes années, années, mois, jours) et nous fournit ainsi de précieuses informations, notamment sur les calendriers antiques.

 

Source : Les Belles Lettres

 

A. Garcea, M. Rosellini et L. Silvano (éd.), Latin in Byzantium I. Late Antiquity and Beyond

Envoyer Imprimer

cclp_series.jpg

Alessandro Garcea, Michela Rosellini et Luigi Silvano (éd.), Latin in Byzantium I. Late Antiquity and Beyond, Turnhout, 2019.

Éditeur : Brepols
Collection : Corpus Christianorum. Lingua Patrum
564 pages
ISBN : 978-2-503-58492-8
230 €

‘Latin in Byzantium' explores the linguistic competence, cultural identity, and transmission of Latin texts in the ‘noua Roma' between the fourth and the ninth centuries. Drawing together texts from a number of fields (e.g., law, grammar, religion, and tactics) and across a range of different forms (e.g., palaeographic, epigraphic, and papyrological), this important project provides scholars for the first time with an in-depth knowledge of both the Latin-speaking milieux in Byzantium, and of the contexts in which Latin was used. Crucially, the ancient sources studied in this volume are also analysed in their broader political and sociological context, providing rich material for study across different disciplines and making this volume an important resource for closing the gaps between literary and non-literary texts, history, and philology.

Lire la suite...
 

Pélagonius Saloninus, Recueil de médecine vétérinaire

Envoyer Imprimer

pelagonius_saloninus.jpg

Pélagonius Saloninus, Recueil de médecine vétérinaire. Texte établi, traduit et commenté par Valérie Gitton-Ripoll., Paris, 2019.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Guillaume Budé
CXLIV + 624 pages
ISBN : 9782251014845
75 €


Ce volume est le premier consacré à la médecine vétérinaire romaine dans la CUF. Il s'agit d'un traité d'hippiatrie, un manuel pour soigner les équidés malades, et plus particulièrement les chevaux de course, bien qu'on trouve çà et là également mention des mules. En effet, la valeur de ces animaux et le prestige attaché à leur possession justifiaient le recours à des soins de qualité. Le recueil présente les traitements regroupés par maladies, et c'est l'occasion de connaître la pathologie des chevaux de l'Empire romain : blessures occasionnées par la course, coliques, fièvre, maladies épidémiques... On les soignait principalement grâce à des remèdes pharmaceutiques dont les compositions sont détaillées : potions à base de plantes, liniments, pilules, pastilles, collyres oculaires... Il était aussi parfois nécessaire de recourir à la chirurgie : opérations du pied, paracentèse, soin des plaies..., et à la cautérisation. L'hippiatrie a avec la médecine contemporaine gréco-romaine une parenté qui se lit dans les principes d'analyse semblables, et parfois dans les thérapies identiques.

Lire la suite...
 

B. Merrilees, W. Edwards et A. Grondeux (éd.), Le dictionnaire Aalma

Envoyer Imprimer

aalma.jpg

Brian Merrilees †, William Edwards et Anne Grondeux (éd.), Le dictionnaire Aalma. Les versions Saint-Omer, BM 644, Exeter, Cath. Libr. 3517 et Paris, BnF lat. 13032, Turnhout, 2019.

Éditeur : Brepols
Collection : Lexica Latina Medii Aevi
LXII-957 pages
ISBN : 978-2-503-57519-3
475 €


L'Aalma est un épitomé bilingue latin-français du Catholicon de Balbi dont on connaît quatorze manuscrits. Il s'agit d'un des plus importants glossaires bilingues du Moyen Âge occidental. L'Aalma suit un autre groupe de glossaires latins-français, l'Abavus, dont quatre versions ont été publiées par Roques en 1936, dans le premier volume du Recueil général des lexiques français du moyen âge. Sont ici représentés trois manuscrits, Paris, BnF lat. 13032, Saint-Omer, Bibliothèque municipale 644 et Exeter, Bibliothèque de la Cathédrale, 3517.

Lire la suite...
 

Emerita 87.2, 2019

Envoyer Imprimer

emerita.jpg

Emerita 87.2, 2019.

ISSN : 0013-6662


Sumario

Aux origines du théâtre à Rome: l'excursus livien
Pascale Paré-Rey

Sobre la prosificación poética en la obra de Partenio: la carta-prefacio de los Ἐρωτικὰ Παθήματα
Rafael J. Gallé Cejudo

Litigare in tragedia: per una pragmatica del conflitto
Federica Iurescia

Lire la suite...
 

F. J. Meister, Greek Praise Poetry and the Rhetoric of Divinity

Envoyer Imprimer

meister.jpg

Felix J. Meister, Greek Praise Poetry and the Rhetoric of Divinity, Oxford, 2019.

Éditeur : Oxford University Press
Collection : Oxford Classical Monographs
272 pages
ISBN : 9780198847687
£60.00

The polar dichotomy between man and god, and the insurmountable gulf between them, are considered a fundamental principle of archaic and classical Greek religion. Greek Praise Poetry and the Rhetoric of Divinity argues that poetry produced between the eighth and the fifth centuries BC does not present such a uniform view of the world, demonstrating instead that particular genres of poetry may assess the distance between humans and gods differently. Discussion focuses on genres where the boundaries appear to be more flexible, with wedding songs, victory odes, and selected passages from tragedy and comedy taken as case studies that illustrate that some human individuals may, in certain situations, be presented as enjoying a state of happiness, a degree of beauty, or an amount of power comparable to that of the gods. A central question throughout is whether these presentations stem from an individual poet's creative ingenuity or from the conventional ideological repertoire of the respective genre, and how this difference might shape the comparison of a human with the gods. Another important question concerns the ritual contexts in which some of these songs would have been performed, expanding the scope of the analysis beyond merely a literary device to encompass a fundamental aspect of archaic and classical Greek culture.

Lire la suite...
 


Page 3 sur 114

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification