Publications

T. Ricchieri, Prima della Sicilia. Cicerone, Verrine 2,1 (De praetura urbana), 1-102

Envoyer Imprimer

6866.jpg

Tommaso Ricchieri, Prima della Sicilia. Cicerone, Verrine 2,1 (De praetura urbana), 1-102, Pise, 2020.

Éditeur : ETS
Collection : Testi e studi di cultura classica (75)
560 pages
ISBN : 9788846756114
45 €

Le Verrine di Cicerone sono note soprattutto per il dettagliato resoconto che l'oratore fa, nelle due actiones che le compongono, dei numerosi e vari crimini commessi da Verre in Sicilia durante il suo mandato di governatore provinciale negli anni 73-71 a.C. Il primo dei cinque libri che compongono l'Actio secunda, tuttavia, non riguarda la Sicilia, ma è dedicato da Cicerone al resoconto dei delitti compiuti da Verre prima di assumere il governo dell'isola: in questo libro, intitolato De praetura urbana, Cicerone analizza la precoce vocazione di Verre al crimine, ripercorrendo le prime e poco onorevoli tappe del suo cursus honorum, per offrire ai giudici e al pubblico uno specimen quanto più impressionante ed emblematico del suo personalissimo ethos criminale, destinato a manifestarsi compiutamente durante il suo governo siciliano. Il presente lavoro prende in esame la trattazione ciceroniana della vita ante acta di Verre relativamente alle prime due tappe della sua carriera politica (e soprattutto criminale), la questura in Gallia Cisalpina nei cruenti anni della guerra civile tra Mariani e Sillani (84-82 a.C.) e la successiva attività di legato e proquestore in Asia (80-79 a.C.) al seguito del governatore della Cilicia Cornelio Dolabella. Dopo un ampio exordium che funge da proemio dell'intera Actio secunda, una serie incalzante di narrazioni offre una galleria dei maggiori crimini commessi da Verre in quel periodo: tra i racconti spiccano quelli sui furti di opere d'arte in Grecia e in Asia – quasi una orazione De signis in miniatura, che anticipa significativamente la trattazione monografica sulle razzie siciliane di Verre nel quarto libro dell'Actio secunda – e quello, a tinte quasi fiabesche, di un'oscura vicenda avvenuta nella cittadina asiatica di Lampsaco, turbata nella sua provinciale tranquillità dall'arrivo di Verre, che con l'aiuto dei suoi sgherri tenta di rapire una nobile fanciulla del luogo, scatenando la rivolta della comunità locale contro i Romani. Con la narrazione di furti, violenze, tradimenti a opera di Verre, nella sezione qui considerata del De praetura urbana Cicerone delinea con magistrale abilità retorica il ritratto giovanile di uno fra i più celebri criminali di tutti i tempi.

 

D. K. Djagba, Exégèse et prédication chez Quodvultdeus de Carthage

Envoyer Imprimer

djagba.jpg

David Kangnidi Djagba, Exégèse et prédication chez Quodvultdeus de Carthage, Paris, 2020.

Éditeur : Éditions du Cerf
Collection : Cerf Patrimoines
566 pages
ISBN : 9782204140232
39 €

Qui est Quodvultdeus de Carthage ? Qu'est-ce que la lecture typologique de la Bible que cet évêque a pratiquée en son temps ? Mû par son amour infini et miséricordieux pour ses créatures, Dieu a patiemment préparé, dès avant la création du monde, et surtout à travers l'histoire multiséculaire d'Israël, la venue du Christ Sauveur et la formation de son Église, médiatrice et canal de transmission des grâces pascales. De ce fait, il y a une continuité évidente entre l'Ancien et le Nouveau Testament : les personnages, les institutions, les événements et les paroles prophétiques d'Israël sont des annonces qui trouvent leur accomplissement dans le Christ. L'histoire du salut est donc une. Mais elle est progressive dans son parcours, composée de trois temps : le temps des patriarches ; le temps de la Loi ; et le temps de la Grâce qui s'achèvera quand le Christ viendra à nouveau pour le Jugement dernier et la récapitulation de toute chose en lui, qui est l'Alpha et l'Oméga, le Premier et le Dernier, le Commencement et la Fin de tout (voir Ap 22, 13). Ce livre montre, à travers l'analyse littéraire, thématique et stylistique des textes de Quodvultdeus, la richesse des commentaires et interprétations bibliques de ce disciple d'Augustin, qui, après avoir été diacre pendant une vingtaine d'années, devint évêque de Carthage entre 435 et 439 avant d'être contraint de s'exiler à Naples, où il mourut vers 454.

Lire la suite...
 

A. Estèves, Poétique de l’horreur dans l’épopée et l’historiographie latines

Envoyer Imprimer

poetique_de_lhorreur_aline_esteves.jpg

Aline Estèves, Poétique de l'horreur dans l'épopée et l'historiographie latines, Bordeaux, 2020.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
469 pages
ISBN : 9782356133304
30 €


Ce travail vise à reconstituer la vision romaine de l'horreur, au sens d'émotion extrême de peur et de phénomène horrible. L'étude porte sur l'épopée et l'historiographie latines, afin de cerner l'originalité du thème, qui relève normalement de la tragédie, dans deux genres dont il est a priori exclu. La revue des termes désignant la peur permet d'abord d'établir le champ sémantique de l'horreur au sens d'émotion ; s'en extrait l'imaginaire de l'horreur au sens de phénomène, qui s'organise en thèmes et motifs centrés autour des notions de noirceur, de grandeur et de laideur, se partage entre vision péjorative et laudative (horror ad odium/ ad uenerationem) et relève du profane ou du sacré. Sur le plan esthétique, l'horreur pose des problèmes de transposition aux poètes épiques et aux historiens, particulièrement dans le domaine de la violence : pour rendre compte du caractère excessif des violences horribles, ils mobilisent des procédés d'amplification dérogeant aux attendus génériques, l'emphasis, l'euidentia et le tumor. Enfin, l'horreur perturbe l'horizon d'attente du lecteur : la delectatio qu'elle induit allie paradoxalement un goût trivial pour le sensationnel et un plaisir intellectuel de reconnaissance des problématiques de la mimèsis, fonctionnant en aemulatio avec les arts littéraires, plastiques ou scéniques ; l'utilitas qu'elle recèle relève essentiellement du questionnement éthique, puisque l'horror ad uenerationem peut prêter le flanc à la critique, et l'horror ad odium donner lieu au grandissement ambigu du mal. Au final, la notion d'horreur se structure dans les deux genres autour de deux thématiques dont la symbolique interfère : les Enfers et les guerres civiles.

 

Source : Ausonius Editions

 

R. Poignault et H. Vial (éd.), Présences ovidiennes

Envoyer Imprimer

img_20201011_154911.jpg

Rémy Poignault et Hélène Vial (éd.), Présences ovidiennes, Clermont-Ferrand, 2020.

Éditeur : Centre de recherches André Piganiol - Présence de l'Antiquité
Collection : Caesarodunum - Présence de l'Antiquité
545 pages
ISBN : 9782900479230
70 €

Sommaire

- Rémy Poignault, Hélène Vial : Ovidius in aeternum ?
- Gianpiero Rosati, Ovidio, il poeta antico della modernità.

I. De la traduction à la création
A) Traduire Ovide aujourd'hui
- Isabelle Jouteur, Traduire les Héroïdes d'Ovide aujourd'hui : poésie des lettres d'amour
- Jean-Luc Lévrier, Dans l'atelier du traducteur. Traduire Ovide aujourd'hui : l'exemple des Tristia, III, 3, 73-76.
B) Traduire, réécrire, réinventer
- Stefania Cerrito, La métamorphose et son exégèse dans les rédactions brugeoises de l'Ovide moralisé en prose
- Hélène Casanova-Robin, Interpretatio nominis, d'Ovide à Giovanni Pontano
- Claire Paulian, La traduction des Métamorphoses par A. Golding chez G. Josipovici : lecture post-coloniale d'une traduction fondatrice.
C) Citer, commenter, critiquer
- Gianmarco Bianchini et Gian Luca Gregori, La réception épigraphique d'Ovide à Pompéi : CIL, IV 1595 = CLE 927
- Frank Coulson, The Figure of Medea in the Vulgate Commentary
- Simone Gibertini, Les traces d'un lecteur ovidien inconnu du xve siècle dans les marges du Codex Traguriensis (Paris, B. N. F., Latin 7989).

Lire la suite...
 

F. Chapot (éd.), Les récits de la destruction de Jérusalem (70 ap. J.-C.)

Envoyer Imprimer

dis-9782503588308-1.jpg

Frédéric Chapot (éd.), Les récits de la destruction de Jérusalem (70 ap. J.-C.), Turnhout, 2020.

Éditeur : Brepols
Collection : Judaïsme ancien et origines du christianisme, 19
408 pages
ISBN : 978-2-503-58830-8
85 €

Les années 70-135 ont constitué un tournant pour le judaïsme et le christianisme mais c'est l'année 70, avec la chute de Jérusalem et la destruction du Temple, qui a joué le rôle de date symbolique de ce processus. Flavius Josèphe fit le récit des événements dans les derniers livres de sa Guerre des Juifs, et son œuvre connut un vaste retentissement, jusqu'à devenir le point de départ d'une longue tradition chrétienne.
Cet ouvrage collectif se propose d'explorer les traditions, juives et chrétiennes, du récit de la destruction de Jérusalem dans l'Antiquité et jusqu'au Haut Moyen Âge, en s'intéressant essentiellement à la perception et à la mise en récit qu'ont suscitées les événements. La démarche retenue consiste donc principalement à partir des textes, pour cerner les intentions qui ont présidé à leur rédaction, définir leur interprétation de l'événement, évaluer la portée qu'ils lui accordent. Deux volets composent cette enquête : le premier se propose de situer le récit de Flavius Josèphe dans l'histoire des « destructions » de ville et l'histoire des récits de prise de ville ; le second explore les lectures, interprétations et réécritures des événements et des sources qui les relatent.

Lire la suite...
 

F. Guidetti (éd.), Leonzio Meccanico, Trattato della sfera celeste

Envoyer Imprimer

6943.jpg

Fabio Guidetti (éd.), Leonzio Meccanico, Trattato della sfera celeste (Sulla costruzione di una sfera aratea), Pise, 2020.

Éditeur : ETS
Collection : Il mito. Testi e saggi
280 pages
ISBN : 9788846753915
€ 22,00

Édition critique, avec traduction et commentaire en italien, du traité "Sur la construction d'une sphère aratéenne" par l'astronome alexandrin Leontius (VIe siècle ap. J.-C.). C'est la première édition critique de ce traité après celle publié par Ernst Maass en 1898 (qui présentait un texte erroné en plusieurs endroits), et la première traduction dans une langue moderne avec un approfondi commentaire littéraire, astronomique et d'histoire culturelle. Ce livre donne aux savants et aux passionnés la possibilité d'acceder a ce témoignage, important et jusqu'ici très peu connu, de l'école philosophique et astronomique d'Alexandrie dans l'antiquité tardive.

 

Source : Edizioni ETS

 

A. Raggi et P. Buongiorno, Il "senatus consultum de Plarasensibus et Aphrodisiensibus" del 39 a. C.

Envoyer Imprimer

9783515126403.jpg

Andrea Raggi et Pierangelo Buongiorno, Il "senatus consultum de Plarasensibus et Aphrodisiensibus" del 39 a. C., Stuttgart, 2020.

Éditeur : Steiner Verlag
Collection : Acta Senatus – Reihe B Studien und Materialien Band 7
205 p., 16 b/w ill. cloth bound pages
ISBN : 978-3-515-12637-3
€ 78,00

Il senatus consultum de Plarasensibus et Aphrodisiensibus, emanato a Roma il 2 ottobre del 39 a.C., rappresenta a tutt'oggi la più lunga deliberazione senatoria tradotta in greco conservata epigraficamente, tanto da essere stata a suo tempo definita da Louis Robert "la perle des inscriptions d'Aphrodisias au point de vue historique", Il testo, estremamente articolato, contribuisce alla ricostruzione delle vicende storiche di Aphrodisias di Caria durante l'epoca triumvirale, fornendo informazioni sul suo status di civitas libera et foederata e sull'asylia concessa al tempio di Afrodite. Ci informa anche sugli aspetti procedurali dell'attività senatoria sul finire della repubblica.
A seguito di un rinnovato esame autoptico del testo, si è proceduto all'allestimento di una nuova edizione, dotata di retroversione latina e di traduzione italiana, oltre che di apparati di commento di taglio interdisciplinare. A tale proposito, si è cercato di tener conto anche delle acquisizioni delle discipline antichistiche nel corso degli ultimi quasi quarant'anni di studi, sugli aspetti giuridici delle relazioni internazionali, sulle dinamiche politiche dell'età triumvirale, sulla struttura complessiva delle delibere senatorie, sui processi di archiviazione e di propositio dei testi.

 

Source : http://www.steiner-verlag.de/titel/61883/print.html

 


Page 3 sur 134

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification