Publications

P. Chométy et M. Rosellini (éd.), Traduire Lucrèce

Envoyer Imprimer

book-08533444.jpg

Philippe Chométy et Michèle Rosellini (éd.), Traduire Lucrèce. Pour une histoire de la réception française du De rerum natura (XVIe-XVIIIe siècle), Paris, 2017.

Éditeur : Honoré Champion
Collection : Libre Pensée et Littérature Clandestine
396 pages
ISBN : 978-2-7453-3444-2
65 €

« Combien la religion suscita de malheurs ! » Le constat de Lucrèce est terrible. Il le reste. Tout son poème a été et demeure un puissant antidote aux délires de l’obscurantisme. Depuis sa redécouverte à l’aube de la Renaissance, le De rerum natura s’est offert comme objet d’admiration, source de savoirs scientifiques, support de réflexions critiques, mais aussi cible de la censure. Dans ce contexte polémique, traduire le « poète-philosophe » a été un défi pour les hommes de lettres. L’ouvrage que l’on présente ici se propose de saisir les modalités particulières de l’influence du poème de Lucrèce dans l’espace français à travers ses traductions. Conçu dans une perspective expérimentale, il s’articule autour de trois grandes parties : une étude critique globale visant à restituer, à partir d’une documentation de première main, les débats idéologiques qu’ont suscités ces traductions ; des études monographiques mettant en lumière les singularités individuelles dans l’appropriation du poème de Lucrèce ; un dossier anthologique quasi exhaustif permettant d’approcher la traduction comme pratique littéraire spécifique. Son intérêt est d’ouvrir un chapitre inédit de l’histoire culturelle française entre humanisme et esprit des Lumières.

Lire la suite...
 

J. König et G. Woolf (éd.), Authority and Expertise in Ancient Scientific Culture

Envoyer Imprimer

authority.jpg

Jason König et Greg Woolf (éd.), Authority and Expertise in Ancient Scientific Culture, Cambridge, 2017.

Éditeur : Cambridge University Press
486 pages
ISBN : 978-1-107-06006-7
£ 105.00

How did ancient scientific and knowledge-ordering writers make their work authoritative? This book answers that question for a wide range of ancient disciplines, from mathematics, medicine, architecture and agriculture, through to law, historiography and philosophy - focusing mainly, but not exclusively, on the literature of the Roman Empire. It draws attention to habits that these different fields had in common, while also showing how individual texts and authors manipulated standard techniques of self-authorisation in distinctive ways. It stresses the importance of competitive and assertive styles of self-presentation, and also examines some of the pressures that pulled in the opposite direction by looking at authors who chose to acknowledge the limitations of their own knowledge or resisted close identification with narrow versions of expert identity. A final chapter by Sir Geoffrey Lloyd offers a comparative account of scientific authority and expertise in ancient Chinese, Indian and Mesopotamian culture.

Lire la suite...
 

Gilles de Corbeil, Liber de uirtutibus et laudibus compositorum medicaminum

Envoyer Imprimer

gilles_de_corbeil.jpg

Gilles de Corbeil, Liber de uirtutibus et laudibus compositorum medicaminum. Édition et commentaire de Mireille Ausécache, Florence, 2017.

Éditeur : Sismel - Edizioni del Galluzzo
Collection : Edizione Nazionale La Scuola Medica Salernitana, 8
ISBN : 978-88-8450-765-5
68 €


Le Liber de uirtutibus et laudibus compositorum medicaminum est l'oeuvre ambitieuse du médecin Gilles de Corbeil (XIIe siècle). Se plaçant en praticien, en pédagogue mais aussi en moralisateur et en poète, il rejoint «ces esprits distingués que le visage sévère d'Hippocrate n'a pu arracher aux agaceries et aux coquetteries provocantes des Muses» selon la formule imagée du docteur Achille Chéreau dans le Parnasse médical français (Paris 1874). L'intérêt mais aussi la difficulté de ce traité tiennent à ce mélange des genres qui bien souvent en obscurcit le propos et explique vraisemblablement sa faible diffusion. Cependant, si le poète se laisse parfois entraîner dans de longues digressions ou des exercices d'imitation des Anciens, le médecin reste vigilant et entend bien mener avec détermination son entreprise pédagogique. S'adressant aux apprentis médecins il se pose alors en ardent défenseur des doctrines qui lui furent enseignées à Salerne durant ses années de formation auprès de grands maîtres dont il fait un émouvant panégyrique. La ville ellemême est l'objet d'un véritable culte de sa part. Le commentaire portant sur les vertus de quatre-vingt-un médicaments composés lui permet d'exposer les bases de l'enseignement que lui-même reçut tant sur le plan de la théorie que de la pratique et de la déontologie. Et c'est fort de ces connaissances promues au rang de lois de la médecine rationnelle, la physica, que Gilles de Corbeil s'affirme comme un artisan de la translatio studii de Salerne à Paris. C'est le sens de la requête en parrainage adressée au maître salernitain Romualdus: Ipse novo faveat operi, nec parisianas / Estimet indignum phisicam resonare chamenas.

 

Source : SISMEL - Edizioni del Galluzzo

 

N. Bouloux, A. Dan et G. Tolias (éd.), Orbis disciplinae. Hommages en l'honneur de Patrick Gautier Dalché

Envoyer Imprimer

Nathalie Bouloux, Anca Dan et Georges Tolias (éd.), Orbis disciplinae. Hommages en l'honneur de Patrick Gautier Dalché, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
ISBN : 978-2-503-56705-1
EUR 127,36

Table des matières
Avant-propos
Publications de Patrick Gautier Dalché

PREMIÈRE PARTIE: ESPACES SACRÉS
François Bougard, L'hostie, le monde, le signe de Dieu
Dominique Poirel, Alter mundus: cosmos réel ou cosmos symbolique chez Hugues de Saint-Victor
Barbara Obrist, L'introduction de l'enfer dans la cosmographie médiévale: d'Honorius Augustodunensis à Michel Scot

Lire la suite...
 

A. Dan et É. Nodet, Cœlé-Syrie Palestine, Judée, Pérée

Envoyer Imprimer

Anca Dan et Étienne Nodet, Cœlé-Syrie Palestine, Judée, Pérée, Louvain, 2017.

Éditeur : Peeters
Collection : Cahiers de la Revue Biblique 86
144 pages
ISBN : 978-90-429-3386-6
48 EURO

La Cœlé-Syrie a eu une définition mouvante, coïncidant ou s'opposant à la Palestine / Philistie, Phénicie / Canaan, Syrie / Assyrie, Transeuphratène et Pérée du Jourdain. L'épithète koilè, «creuse», s'explique par la manière grecque de désigner un pays vallonné - le couloir de l'Oronte, du Litani et du Jourdain. Aux IIIe et IIe siècles, la Cœlé-Syrie fur restreinte à la zone côtière disputée entre Lagides et Séleucides. Suite aux expansions asmonéenne et hérodienne de la Judée, l'appellation s'est retrouvée refoulée au-delà du Jourdain, couvrant la Décapole. Au IIIe siècle apr. J.-C., la Syria Coele désigne la province romaine d'Antioche. Les perceptions variables des chaînes du Liban et de l'Antiliban justifient ces déplacements et marquent la différence inéluctable entre les espaces fluides des Anciens et les territoires figés des Modernes.

 

M. Jacobsson (éd.), Augustinus: De Musica

Envoyer Imprimer

9783110471465.jpg

Martin Jacobsson (éd.), Augustinus: De Musica, Berlin-Boston, 2017.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Corpus Scriptorum Ecclesiasticorum Latinorum
viii, 237 pages
ISBN : 978-3-11-047146-5
99,95 €

This is the first critical edition of all six books of Augustine's De musica. Originally meant as part of a series of treatises on the liberal arts, it is especially important because of its presentation of metrics. Book six offers a theological discussion of perception based on the concept of numerus ("rhythm"). Thus, De musica is a fascinating document of Augustine's intellectual development from secular learning to Christian philosophy.

 

Source : De Gruyter

 

Robert G. Babcock, The 'Psychomachia' Codex from St. Lawrence (Bruxellensis 10066-77)

Envoyer Imprimer

babcock.jpg

Robert Babcock, The 'Psychomachia' Codex from St. Lawrence (Bruxellensis 10066-77) and the Schools of Liège in the Tenth and Eleventh Centuries, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
Collection : Bibliologia (BIB 42)
328 pages
ISBN : 978-2-503-56871-3
75 €

This monograph focuses on Brussels, Royal Library, MS 10066-77, a tenth-century volume comprised of illustrated copies of Prudentius' Psychomachia and the bestiary known as the Physiologus, to which tenth- and eleventh-century readers added a dozen short school texts. Largely for its illustrations, the manuscript has been considered a monument of Ottonian illumination and one of the principal treasures of the Royal Library in Brussels. The allure of its illustrated texts resulted in inadequate attention to the minor additions to the volume. This study reveals that these have a coherent origin (in Liège) and purpose (the study and teaching of allegory); and that they provide detailed evidence for teaching in the Liège schools of the period. Among the additions are philosophical, mathematical, prosodiacal, and lexical works. These can be specifically related to the studies of Liège writers of the tenth and eleventh centuries, and evidence is presented showing that some of these writers demonstrably used this very manuscript. A Latin glossary is among the most interesting additions, as it preserves a record of a local Latin vocabulary used by Liège writers of the period. The monograph concludes with a survey of tenth- and eleventh-century writers from Liège, and what ancient texts they knew. A comparison of their common reading culture, supplemented by evidence from surviving manuscripts and from medieval booklists, allows a fuller picture of the texts that were known and taught in the Liège schools at the time, and provides a new basis for assessing the teaching in these schools.

Lire la suite...
 


Page 10 sur 86

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification