Publications

A. Traina (éd.), Virgilio. L'utopia e la storia: Il libro XII dell'Eneide e antologia delle opere

Envoyer Imprimer

3363-8.gif

Alfonso Traina (éd.), Virgilio. L'utopia e la storia: Il libro XII dell'Eneide e antologia delle opere, Bologne, 2017.

Éditeur : Pàtron
220 pages
ISBN : 9788855533638
22 €

Bucoliche – Georgiche – Eneide – indice analitico-glossario – appendice: Il libro dell'Eneide – postfazione.

 

Source : Pàtron

 

V. Arena et F. Mac Góráin (éd.), Varronian Moments

Envoyer Imprimer

bics_60.2.gif

Valentina Arena et Fiachra Mac Góráin (éd.), Varronian Moments, Londres, 2017 (= BICS 60.2, déc. 2017).

Éditeur : Wiley-Blackwell
i-ix, 1-147 pages
ISSN 0076-0730

Table of contents
Acknowledgements
Abstracts
Valentina Arena and Fiachra Mac Góráin, Foreword
Giorgio Piras, Dicam dumtaxat quod est historicon: Varro and/on the past
Grant A. Nelsestuen, Varro, Dicaearchus, and the history of Roman res rusticae
Duncan MacRae, ‘The laws of the rites and of the priests': Varro and late Republican Roman sacral jurisprudence
Elisabetta Todisco, Varro's writings on the senate: a reconstructive hypothesis
R. M. A. Marshall, Varro, Atticus, and Annales
Daniel Hadas, St Augustine and the disappearance of Varro
Daniel Vallat, Varro in Virgilian commentaries: transmission in fragments
Wolfgang D. C. de Melo, A typology of errors in Varro and his editors: a close look at selected passages in the De lingua Latina
Bibliography
General Index
Index Locorum


Source : Wiley

 

L. Bocciolini Palagi, La musa e la furia Interpretazione del secondo proemio dell’Eneide

Envoyer Imprimer

3368-3.gif

Laura Bocciolini Palagi, La musa e la furia Interpretazione del secondo proemio dell’Eneide, Bologne, 2017.

Éditeur :
Collection : Testi e manuali per l'insegnamento universitario del Latino
122 pages
ISBN : 9788855533683
18 €

 

Nel volume si affronta il problema del significato dell'invocazione alla Musa Erato, tradizionalmente associata alla poesia erotica, nel secondo proemio dell'Eneide, collocato al centro del poema, tra la parte odissiaca e quella iliadica. Virgilio richiama scopertamente il proemio del III libro delle Argonautiche di Apollonio Rodio, ma se la Musa 'apolloniana' è la Musa dell'eros, quella virgiliana è la Musa dell'amor, in tutte le sue diverse manifestazioni; nella rappresentazione di quelle più estreme emergono significative convergenze tra la sfera erotica e quella furiale. Sono posti in luce nel corso del lavoro nuovi elementi utili per l'esegesi del proemio, e di altri passi virgiliani, con implicazioni non irrilevanti anche al fine di individuare possibili chiavi interpretative di tutto il poema.

Lire la suite...
 

Césaire d'Arles et les cinq continents

Envoyer Imprimer

csaire_et_les_cinq_continents_pgina_1.jpg

Césaire d'Arles et les cinq continents, Venelles, 2017.

Éditeur : Aux sources de la Provence
ISBN : 978-2-9541568-1-1
24 €

Un regain d'intérêt pour les œuvres de Césaire d'Arles apparaît sur les cinq continents. C'est ainsi que nous présentons dans ce Tome I, vingt-cinq communications venues de huit pays différents, témoins de cette curiosité renouvelée. Des universitaires du bout du monde, un Américain et un Russe, une Écossaise et un Congolais, un religieux et un philologue, un sociologue et un historien sans compter les archéologues de notre Provence, y ont collaboré, unis par leur recherche commune. Vingt-deux nouvelles d'origine géographiques aussi diverses attendent le Tome II, dont nous au printemps ou à l'été 2018.

We have recently seen a strong revival of interest in the works of Caesarius of Arles on each of the five continents. The twenty-five articles included in the present Volume I of our series bear witness to this renewal, coming as they do from scholars in eight countries. United by a common enthusiasm for their subject, our authors include academics from the USA, Russia, Scotland and the Congo along with a priest, a philologist, a sociologist and a historian, and not forgetting the contributions of several archaeologists from our own Provence. Volume II to be published in the fi rst half of 2018 will contain a further twenty-two articles by scholars from an equally wide geographical spectrum.

 

Lire la suite...
 

La présence impériale dans la Rome tardo-antique (= Antiquité Tardive 25, 2017)

Envoyer Imprimer

at_25.jpg

La présence impériale dans la Rome tardo-antique (= Antiquité Tardive 25, 1017), Turnhout, 2018.

Éditeur : Brepols
Collection : Antiquité tardive 25
504 pages
ISBN : 978-2-503-57831-6
88 €

Extrait de l'éditorial de Hervé Inglebert :
Le numéro 25 de la Revue correspondant à l'année 2017 contient un dossier sur la présence impériale à Rome dans l'Antiquité tardive. La présence réaffirmée du Prince dans la Ville avait été l'un des éléments de la légitimation du pouvoir d'Octave-Auguste face aux intentions réelles ou fantasmées prêtées à César de s'installer à Ilion et à Marc Antoine de s'établir à Alexandrie. Les empereurs du Haut Empire passèrent l'essentiel de leur temps dans leur capitale, devenue de marbre, pour s'occuper du Peuple-Roi et lui fournir pain et jeux. Il y eut bien entendu quelques exceptions, lorsque l'empereur allait dans les provinces, pour les organiser (Auguste dans les Espagnes et les Gaules), y trouver une gloire nouvelle (Néron en Achaïe) ou pour les visiter (Hadrien). De même les séjours sur le front et les déplacements impériaux qui y étaient liés ont pu éloigner les empereurs (Domitien, Trajan, Marc Aurèle, Septime Sévère, Caracalla) de Rome. Mais ils revenaient toujours durablement au centre de l'Empire. Les choses sont devenues plus complexes ensuite, avec les guerres fréquentes de la crise du IIIe siècle, l'installation des empereurs dans des résidences plus proches des frontières (Milan et Trèves), ou ensuite plus sûres (Ravenne), et bien entendu la création d'une nouvelle capitale à Constantinople. Toutefois, l'existence constante d'un empereur en Occident, le prestige intact de Rome et de son Sénat dont le rôle politique fut renforcé par Constantin et le rôle symbolique de la Ville pour la justification du pouvoir expliquent que les relations entre l'empereur et sa capitale soient restées très fortes durant l'Antiquité tardive. C'est ce qu'explore sur la longue durée, du IIe au VIIe siècle, ce dossier proposé par Meaghan McEvoy, Muriel Moser et Simon Corcoran. On y trouvera traités les aspects politiques (Jonathan J. Arnold, Simon, Corcoran, Caillan Davenport, Meaghan McEvoy, Muriel Moser, Michele Renée-Salzman), dynastiques (Julia Hillner), administratifs (Luca Loschiavo, Silvia Orlandi), matériels - monumentaux, iconographiques et monétaires - (Robert Coastes-Stephens), Gregor Kalas, Markus Löx, Peter Franz Mittag, Ulrike Wulf-Rheidt) dont la combinaison permet d'accroître nos connaissances et de renouveler les perspectives sur les thèmes de la présence réelle ou symbolique, en cas d'absence, de l'empereur dans la Ville.

Lire la suite...
 

Th. Reinach (éd.), Flavius Josèphe. Contre Apion

Envoyer Imprimer

flavius_josephe_contre_apion.jpg

Théodore Reinach (éd.), Flavius Josèphe. Contre Apion, Paris, 2018.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Classiques en poche
XCII + 308 pages
ISBN : 9782251447520
14,90 €


Texte établi par : Théodore REINACH, traduit par : Léon BLUM, introduction et notes de : Sylvie-Anne GOLDBERG.

Joseph, fils de Mattathias le Prêtre, vécut au Ier siècle de notre ère, entre la Judée en guerre contre les Romains et Rome dont il fut l'un des serviteurs. Passé dans l'histoire sous le nom de Flavius Josèphe, il fut un acteur et un spectateur des événements qui ont bouleversé l'histoire de l'Occident. Son œuvre abondante éclaire l'arrière-plan de la révolte juive, mais sa circulation au long des siècles permet d'en saisir les retombées historiques.
Écrit à la fin du Ier siècle de notre ère, le Contre Apion est un ouvrage inclassable qui pose plus de questions qu'il n'offre de réponses. Présenté par Josèphe comme une apologie des Juifs et du judaïsme, il est également une auto-défense de son auteur qui y répond aux critiques portées sur sa grande œuvre historiographique. Organisé en deux volets, il offre un panorama de l'histoire des Juifs dans le premier livre et une défense du judaïsme dans le second.
Transmis par la patristique, scrutés par les chercheurs, les écrits de Flavius Josèphe ne cessent d'alimenter réflexions et débats, régulièrement renouvelés au gré des découvertes archéologiques auxquelles ils servent parfois de sources d'informations topographiques et historiques.

 

Source : Les Belles Lettres

 

T. Berg, L'Hadrianus de Montserrat

Envoyer Imprimer

couverture_pap_leod_8.jpg

Tatiana Berg, L'Hadrianus de Montserrat, Liège, 2018.

Éditeur : Presses Universitaires de Liège
Collection : Papyrologica Leodiensia
196 pages
ISBN : 978-2-87562-150-4
30,00 euros HTVA

Figure phare de la dynastie des Antonins, Hadrien (117-138) n'a cessé de fasciner au cours des âges : empereur voyageur et plutôt pacifiste, homme érudit et lettré, mais aussi insaisissable, il a suscité, selon les lieux, les époques et les auteurs, autant de louanges que d'anathèmes. Ainsi apparaît-il dans des œuvres de natures très diverses, parmi lesquelles a été identifié depuis peu un petit récit en prose latine, dont l'unique copie fait partie d'un codex composite égyptien de papyrus daté de la seconde moitié du IVe s. et conservé à l'Abbaye de Montserrat : l'Hadrianus. Publié pour la première fois, avec traduction anglaise, en 2010, ce texte court, corrompu, mais riche d'informations, intrigue à plus d'un titre.
Le présent ouvrage propose une nouvelle édition de l'Hadrianus de Montserrat, accompagnée de sa première traduction française et de l'analyse de divers aspects du texte et du codex qui le contient : sont ainsi abordés tant l'analyse codicologique et paléographique de l'Hadrianus, que ses caractéristiques linguistiques et son genre littéraire. Combinée à l'examen des autres textes du codex, l'étude du récit latin s'avère utile pour en identifier le contexte de production et les objectifs d'utilisation, et s'interroge enfin sur la présence d'Hadrien dans un objet bibliologique copié, plus de deux siècles après sa mort, dans un milieu chrétien. Elle devrait donc intéresser maints lecteurs dans de nombreux domaines de recherche, qu'ils étudient le latin tardif, l'histoire d'Hadrien ou celle de la ville de Cologne, ou encore l'exil dans le monde romain et, plus généralement, la représentation littéraire des empereurs romains.

Lire la suite...
 


Page 8 sur 116

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification