Publications

S. Benoist, Ch. Hoët-van-Cauwenberghe, A. Gautier et R. Poignault (éd.), Mémoires de Trajan, mémoires d'Hadrien

Envoyer Imprimer

memoires_trajan_hadrien_27574100402810l.jpg

Stéphane Benoist, Christine Hoët-van-Cauwenberghe, Alban Gautier et Rémy Poignault (éd.), Mémoires de Trajan, mémoires d'Hadrien, Lille, 2020.

Éditeur : Presses Universitaires du Septentrion
Collection : Histoire et civilisations
530 pages
ISBN : 978-2-7574-3024-8
34 euros

Voici vingt-cinq façons de rendre compte des mémoires des empereurs romains Trajan et Hadrien (98-117 et 117-138 de notre ère). Elles nous offrent de multiples variations et angles d'approche pluridisciplinaires, et se placent sous le patronage illustre de l'œuvre de Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien (1951). Elles participent de surcroît à la commémoration des mille neuf-cents ans de la mort du vainqueur des Daces et des Parthes et de l'arrivée au pouvoir de son fils « adoptif », prince philhellène que la romancière avait élu, afin d'aborder les rapports entre mémoires humaines et Histoire. La littérature des périodes ancienne, médiévale, moderne et contemporaine est convoquée par les études ici rassemblées, tout autant que les arts et les nombreuses formes de représentations et illustrations des aventures humaines de ces deux princes placés naguère en tête de cet âge d'or de l'histoire romaine, le fameux siècle des Antonins, revisité depuis à toutes les époques qui se sont succédé.

Lire la suite...
 

Ch. Vendries (dir.), Cornua de Pompéi

Envoyer Imprimer

cornua_pompei_vendries_couv.jpg

Christophe Vendries (dir.), Cornua de Pompéi, Rennes, 2019.

Éditeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : Archéologie et culture
124 pages
ISBN : 9782753578951
32 €


Cinq grandes trompettes courbes que les Romains nommaient cornua ont été mises au jour au XIXe siècle dans les ruines de Pompéi. Cet ouvrage reprend l'intégralité du dossier dans toute sa diversité : histoire des découvertes et des restaurations, muséographie, mise en série avec les autres vestiges connus, iconographie, lexicographie, usages sociaux. L'analyse métallurgique et l'étude acoustique permettent de mesurer l'apport des nouvelles technologies dans la restitution sonore. À travers les cornua, c'est tout un pan de la culture musicale des Romains qui est aujourd'hui restituée.

Lire la suite...
 

G. A. Cecconi, R. Lizzi Testa et A. Marcone (éd.), The Past as Present. Essays on Roman History in Honour of Guido Clemente

Envoyer Imprimer

stta_17.jpg

Giovanni Alberto Cecconi, Rita Lizzi Testa et Arnaldo Marcone (éd.), The Past as Present. Essays on Roman History in Honour of Guido Clemente, Turnhout, 2019.

Éditeur : Brepols
Collection : Studi et Testi Tardoantichi. Profane and Christian Culture in Late Antiquity
810 pages
ISBN : 978-2-503-58524-6
€ 120 excl. tva

A multidisciplinary collection of essays on Roman history in honour of prof. Guido Clemente
This volume in honour of Guido Clemente collects essays by nearly 40 established and younger scholars from all over the world, who want to express their gratitude for prof. Clemente's direct or indirect teaching. While the essays included in the volume cover domains ranging from methodology and (the history of) historiography, over archaeology and epigraphy, to politics and religion, they all resort under the main theme of ‘the past as present'. This main theme is inspired by a prominent feature of Guido Clemente's scholarly work: the awareness that from the last centuries of the Roman Republic up until Late Antiquity, a sense of the past ‘as present' marked the rhythm of everyday life and provided the key to understanding ongoing societal change.

Lire la suite...
 

J.-B. Bonnard et C. Blonce (dir.), Corps, gestes et vêtements dans l’Antiquité

Envoyer Imprimer

coprs_gestes_et_vetements_antiquite.jpg

Jean-Baptiste Bonnard et Caroline Blonce (dir.), Corps, gestes et vêtements dans l'Antiquité. Les manifestations du politique, Caen, 2019.

Éditeur : Presses Universitaires de Caen
Collection : Collection Symposia
126 pages
ISBN : 978-2-84133-910-5
15 €

Les 3 et 4 octobre 2013 se sont tenues à Caen les quatrièmes journées d'étude du programme Corps, gestes et vêtements dans les mondes anciens : une lecture historique et anthropologique (ANHIMA et CRBC), animé par Jean-Baptiste Bonnard (maître de conférences en histoire grecque à l'université de Caen, ANHIMA, HISTEMÉ), Florence Gherchanoc (professeure à l'université de Paris VII, ANHIMA) et Valérie Huet (professeure à l'université de Brest, ANHIMA, CRBC), qui s'est fixé pour but d'étudier les valeurs et les symboliques des gestes et attitudes attachés au corps et aux mouvements du corps, les qualifications contextuelles et spatiales de gestes corporels et du corps en mouvement, les gestes et les identités, les normes corporelles et les transgressions.

Lire la suite...
 

M.-C. Isaïa, Fr. Bougard et A. Charansonnet (éd.), Lyon dans l’Europe carolingienne. Autour d’Agobard (816-840)

Envoyer Imprimer

lyon.jpg

Marie-Céline Isaïa, François Bougard et Alexis Charansonnet (éd.), Lyon dans l'Europe carolingienne. Autour d'Agobard (816-840), Turnhout, 2019.

Éditeur : Brepols
Collection : Haut Moyen Âge (HAMA 36)
382 pages
ISBN : 978-2-503-58235-1
80 €


Lyon, capitale des Burgondes (Ve-VIe siècles), avait été marginalisée au temps des royaumes mérovingiens de l'Entre-Seine-et-Rhin, et ses élites décimées par les pouvoirs francs (VIIe-VIIIIe siècles). La création d'un empire par Pépin le Bref puis Charlemagne a changé la donne. Dans une construction politique qui veut unir la Germanie à l'Italie, la Saxe à la Catalogne, Lyon retrouve une place centrale : porte de l'Espagne chrétienne, voie d'accès privilégiée à l'Italie lombarde dont Charlemagne a fait son premier objectif militaire, la ville devient la tête de pont de la présence franque dans le sud de l'Europe.
Le pouvoir carolingien cependant ne s'impose pas à Lyon seulement par la force, mais en y relevant le gouvernement épiscopal. Des évêques choisis par les empereurs pour leurs compétences intellectuelles sont placés à la tête de la cité. Leidrade et Agobard, Amalaire puis Amolon assurent le rayonnement durable de Lyon par l'excellence des écoles qu'ils fondent et qui attirent des clercs de l'Europe entière, ainsi que par la profusion des manuscrits qu'ils réunissent dans la bibliothèque cathédrale. L'intense activité culturelle lyonnaise du IXe siècle n'est pas corsetée par le soutien politique initial des Carolingiens. Au contraire, les clercs proposent des politiques alternatives au gouvernement des princes francs ; ils appellent à la création d'une Europe unifiée par le respect d'une loi unique et la renaissance d'un empire chrétien universel… Des propositions qui tiennent de l'idéalisme et du fondamentalisme biblique, et qui ne seront jamais suivies d'effet.

Lire la suite...
 

Y. Le Bohec, Lucullus, général et gastronome

Envoyer Imprimer

lucullus-yann_le_bohec.jpg

Yann Le Bohec, Lucullus, général et gastronome, Paris, 2019.

Éditeur : Tallandier
304 pages
ISBN : 9791021031524
19,90 €


« Ce soir, Lucullus dîne chez Lucullus » : cette citation est très connue. Et, pour cette raison, ce personnage est devenu l'exemple du parfait gastronome. D'ailleurs, son nom a été donné à des mets, à des restaurants, et même – on frémit de le rapporter – à de la nourriture industrielle.
Pourtant, celui que cache cette célébrité, à vrai dire méritée, reste un inconnu. Les historiens, à tort peu intéressés par ses talents trop multiples, ne l'ont pas étudié, si ce n'est dans des ouvrages de pure érudition et dans des publications anciennes.

Lire la suite...
 

E. Bispham et D. Miano (éd.), Gods and Goddesses in Ancient Italy

Envoyer Imprimer

Edward Bispham et Daniele Miano (éd.), Gods and Goddesses in Ancient Italy, Londres-New York, 2019.

Éditeur : Routledge
164 pages
ISBN : 9781138697553
120 £

This collection explores the multifaceted nature of the gods and goddesses worshipped in ancient Italy. It examines Italic, Etruscan, and Latin deities in context and in the material remains, and also in the Greco-Roman written record and later scholarship which drew on these texts.
Many deities were worshipped in ancient Italy by different individuals and communities, using different languages, at different sanctuaries, and for very different reasons. This multiplicity creates challenges for modern historians of antiquity at different levels. How do we cope with it? Can we reduce it to the conceptual unity necessary to provide a meaningful historical interpretation? To what extent can deities named in different languages be considered the equivalent of one another (e.g. Artemis and Diana)? How can we interpret the visual representations of deities that are not accompanied by written text? Can we reconstruct what these deities meant to their local worshippers although the overwhelming majority of our sources were written by Romans and Greeks? The contributors of this book, a group of ten scholars from the UK, Italy, France, and Poland, offer different perspectives on these problems, each concentrating on a particular god or goddess.
Gods and Goddesses in Ancient Italy offers an invaluable resource for anyone working on ancient Roman and Italian religion.

Lire la suite...
 


Page 8 sur 121

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification