Publications

M. Sorokina, Les sphères, les astres et les théologiens

Envoyer Imprimer

ssent_5.jpg

Maria Sorokina, Les sphères, les astres et les théologiens. L'influence céleste entre science et foi dans les commentaires des Sentences (v. 1220 - v. 1340), Turnhout, 2021.

Éditeur : Brepols
Collection : Studia Sententiarum, vol. 5
XXVI+1306 pages
ISBN : 978-2-503-59086-8
€ 120 (excl. VAT)


This book is the first exhaustive study of one of the fundamental theory for medieval science: the theory of celestial influence. The analysis of the Sentences commentaries reveals different conceptions of celestial causality and shows the interactions between secular and Christian cosmologies.

Pour la totalité des savants médiévaux, les sphères et astres causent de multiples phénomènes terrestres, des événements météorologiques jusqu'aux changements dans le corps humain. Mais qu'en disent les théologiens ? Ce livre propose la première reconstitution de la théorie de l'influence céleste à partir d'une analyse exhaustive du corpus des commentaires des Sentences (v. 1220-v. 1340). Non seulement ces auteurs adhèrent à la doctrine de la causalité céleste, mais aussi ils prônent une approche originale. D'une part, ils traitent de l'influence « ordinaire », celle des corps supérieurs connus des astronomes : son étendue, ses mécanismes, ses limites. D'autre part, ils dépeignent une influence « hors normes », celle des sphères, des planètes et des étoiles dont l'existence est postulée par la foi chrétienne : le ciel empyrée, demeure des bienheureux, ou les corps célestes métamorphosés par l'Apocalypse. Dotés, à première vue, de propriétés contraires à l'ordre naturel, ces cieux sont néanmoins décrits avec la philosophie naturelle aristotélicienne. La théologie s'adapte donc à la science, mais en renouvelant cette dernière : en englobant le cas des cieux « atypiques », la théorie de l'influence céleste en ressort profondément modifiée. Il s'agit d'une clé pour comprendre l'innovation du savoir scientifique médiéval et, peut-être, pour penser les évolutions scientifiques ultérieures.

Lire la suite...
 

I. Lystopad, Un platonisme original au XIIe siècle

Envoyer Imprimer

bv_28.jpg

Iryna Lystopad, Un platonisme original au XIIe siècle. Métaphysique pluraliste et théologie trinitaire dans le De unitate et pluralitate creaturarum d'Achard de Saint-Victor, Turnhout, 2021.

Éditeur : Brepols
Collection : Bibliotheca Victorina, vol. 28
442 pages
ISBN : 978-2-503-59374-6
€ 90 (excl. tax)



Achard de Saint-Victor (†1171) est un représentant moins connu de l'école de Saint-Victor, élève d'Hugues, chanoine régulier, maître, abbé de Saint-Victor à Paris (1155-1161), évêque d'Avranches (1161-1171). Son œuvre principal, le De unitate et pluralitate creaturarum, consiste en deux parties qui portent sur la doctrine trinitaire et sur la doctrine de la pluralité des raisons éternelles dans le Verbe de Dieu.

Lire la suite...
 

K. Bate, E. Carpentier et G. Pon (éd.), La vie de saint Didier, évêque de Cahors

Envoyer Imprimer

hag_16.jpg

Keith Bate, Elisabeth Carpentier, Georges Pon (éd.), La vie de saint Didier, évêque de Cahors (630-655). Introduction, édition, traduction et notes, Turnhout, 2021.

Éditeur : Brepols
Collection : Hagiologia, vol. 16
280 pages
ISBN : 978-2-503-59145-2
€ 85 (excl. VAT)

La Vita de saint Didier, évêque de Cahors au viie siècle, rédigée peut-être à la fin de ce siècle et remaniée par la suite avec adjonction d'une série de miracles post mortem, est connue par deux manuscrits principaux, le ms. lat. 17002 de la Bibliothèque nationale de France qui date du début du xie siècle et le ms. 136 de la Bibliothèque royale de Copenhague, du xive ou xve siècle. Nous en présentons ici, après celles de René Poupardin en 1900 et de Bruno Krusch en 1902, une nouvelle édition critique. Cette nouvelle édition est accompagnée de sa première traduction française qui permettra au plus grand nombre d'accéder à un texte qui se démarque de la plupart des vies des saints évêques du haut Moyen Âge par son enracinement historique exceptionnel.

Lire la suite...
 

J.-Ch. Courtil, R. Courtray, P. François, V. Gitton-Ripoll et A.-H. Klinger-Dollé, Apprendre le latin. Manuel de grammaire et de littérature

Envoyer Imprimer

apprendre-le-latin-manuel-de-grammaire-et-de-litterature-grands-debutants-2e-edition-revue-et-enrichie.jpg

Jean-Christophe Courtil, Régis Courtray, Paul François, Valérie Gitton-Ripoll et Anne-Hélène Klinger-Dollé, Apprendre le latin. Manuel de grammaire et de littérature. Grands débutants - 2e édition, Paris, 2021.

Éditeur : Ellipses
480 pages
ISBN : 9782340057326
32 €


La deuxième édition, revue et enrichie, de ce manuel s'adresse à tous ceux qui ont besoin d'apprendre le latin de manière systématique et progressive (étudiants de lettres classiques, de lettres modernes, d'histoire, de philosophie, d'espagnol, d'italien…) et à ceux qui ont envie d'apprendre cette langue par eux-mêmes ou de consolider leurs connaissances.
Il allie une présentation synthétique de la langue latine, réellement accessible au public d'aujourd'hui, à un éclairage stimulant des multiples aspects de la littérature et de la civilisation latines qui ont nourri notre culture. Une attention particulière est apportée aux genres littéraires fondateurs des littératures modernes : épopée, élégie, histoire, comédie… ainsi qu'à quelques auteurs majeurs de cette littérature. Réalisé par une équipe de cinq latinistes de l'Université Toulouse - Jean Jaurès, cet ouvrage est le fruit d'une longue pratique pédagogique, guidée par la passion… mais aussi par le pragmatisme. Les différents chapitres peuvent servir de support à un cours universitaire ou être travaillés de manière autonome. Ils offrent une approche graduée de la grammaire, allant à l'essentiel, assortie d'exercices corrigés, et permettent aux lecteurs de découvrir « la lumière des Lettres latines » (lumen litterarum Latinarum), selon l'expression de Cicéron.

 

Lire la suite...
 

L. Sausy, Le Thème latin. 65 exercices corrigés

Envoyer Imprimer

thme_latin_de_sausy_1re_de_couv.jpeg

Lucien Sausy, Le Thème latin. 65 exercices corrigés, Paris, 2021.

Éditeur : Eyrolles
200 pages
ISBN : 9782416000751
19,90 €

Proposant de nombreux conseils méthodologiques ainsi que des exercices corrigés, ce livre sert d'entraînement pour le thème latin et permet de posséder rapidement et sûrement la connaissance parfaite des règles de la syntaxe. Soixante-cinq textes, allant du XVIe au XXe siècle, abordent et éclairent ainsi les diverses difficultés de l'exercice. Ce manuel renvoie systématiquement aux paragraphes de la "Grammaire latine complète" – ouvrage de référence du même auteur –, qu'il complète et illustre.
Cet ouvrage sera particulièrement utile aux étudiants latinistes : ceux qui préparent l'agrégation de lettres classiques ou de grammaire, ceux des universités ou des grandes écoles, et ceux des classes préparatoires littéraires (École normale supérieure et École nationale des chartes).

Lire la suite...
 

M. Laureys, N. Dauvois et D. Coppini (éd.), Non omnis moriar. Die Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur vom 15. bis zum 17. Jahrhunde

Envoyer Imprimer

non_omnis_moriar.jpg

Marc Laureys, Nathalie Dauvois et Donatella Coppini (éd.), Non omnis moriar. Die Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur vom 15. bis zum 17. Jahrhundert. La réception d'Horace dans la littérature néo-latine du XVe au XVIIe siècle. La ricezione di Orazio nella letteratura in latino dal XV al XVII secolo. (Deutschland – France – Italia), Hildesheim, 2020.

Éditeur : Olms
Collection : Noctes Neolatinae, 35
XX-1482 pages
ISBN : 978-3-487-15819-8
296 €


Die vorliegenden Bände enthalten die Vorträge, die bei der Trinationalen Forschungskonferenz gehalten wurden, welche die drei HerausgeberInnen zum Thema „Die Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur vom 15. bis zum 17. Jahrhundert (Deutschland – Frankreich – Italien)“ in den Jahren 2012–2014 in der Villa Vigoni am Comer See veranstaltet haben. Die Forschungskonferenz setzte sich zum Ziel, die Rezeption des Horaz in der neulateinischen Literatur dreier europäischer Kerngebiete, Italien, Deutschland und Frankreich, zu untersuchen. Es galt, übergreifende Tendenzen, Entwicklungen und Zäsuren der Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur der Frühen Neuzeit in ihren literatur-, ideen- und kulturgeschichtlichen Kontexten sowie im transnationalen Vergleich zu analysieren.

Lire la suite...
 

Arnobe, Contre les Gentils (Contre les Païens), Livres IV-V

Envoyer Imprimer

arnobe.jpg

Arnobe, Contre les Gentils (Contre les Païens). Tomes IV-V : Livres IV-V. Texte établi et traduit par Jacqueline Champeaux, commentaire de Jacqueline Champeaux, Paris, 2021.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Collection des universités de France
XLVIII-368 pages
ISBN : 9782251014906
59 €


Arnobe est un écrivain chrétien de la fin du IIIe siècle, auteur d'une apologie en 7 livres. Les livres IV et V, regroupés dans le présent volume, complètent la trilogie sur les dieux païens, que le polémiste scrute et moque avec une impitoyable ardeur.
Alors que le livre III traitait des grands dieux gréco-romains et de leurs – ridicules – images anthropomorphes, le livre IV est consacré à des divinités de moindre envergure : les abstractions divinisées, les dieux homonymes et les indigitations. Des divinités obscures, mal dénommées au point qu'on les confond, et dont la tradition renvoie une image honteuse, à travers des fables indignes. Le livre V est centré sur la figure de Jupiter, dieu souverain, mais triste héros de mythes abjects révélant et sa maladresse et sa dépravation. Arnobe raconte comment le dieu tout-puissant se fait berner par Numa lors d'une joute verbale devenue fameuse ; il évoque ensuite, à la faveur d'un développement sur la légende d'Attis, le viol de la Magna Mater, Cybèle, par Jupiter, puis le viol de Cérès, et enfin celui de sa fille Proserpine. Une succession de mythes scandaleux, qui entachent définitivement l'image des dieux du paganisme, et résistent même à l'exégèse allégorique. En trois livres, la rhétorique incisive et triomphante d'Arnobe a mis à nu, dans ses faiblesses et ses égarements, le panthéon glorieux de la Rome païenne.

Lire la suite...
 


Page 8 sur 155