Publications

D. S. Richter et W. A. Johnson (éd.), The Oxford Handbook of the Second Sophistic

Envoyer Imprimer

9780199837472.jpeg

Daniel S. Richter et William A. Johnson (éd.), The Oxford Handbook of the Second Sophistic, Oxford, 2018.

Éditeur : Oxford University Press
Collection : Oxford Handbooks
776 pages
ISBN : 9780199837472
$150.00


Focusing on the period known as the Second Sophistic (an era roughly co-extensive with the second century AD), this Handbook serves the need for a broad and accessible overview. The study of the Second Sophistic is a relative new-comer to the Anglophone field of classics and much of what characterizes it temporally and culturally remains a matter of legitimate contestation. The present handbook offers a diversity of scholarly voices that attempt to define, as much as is possible in a single volume, the state of this rapidly developing field. In its scope and in its pluralism of voices this Handbook thus represents a new approach to the Second Sophistic, one that attempts to integrate Greek literature of the Roman period into the wider world of early imperial Greek, Latin, Jewish, and Christian cultural production, and one that keeps a sharp focus on situating these texts within their socio-cultural context.

Lire la suite...
 

Vita latina 197-198

Envoyer Imprimer

B. Bakhouche, S. Luciani, R. Utard (éd.), Vita latina 197-198, Paris, 2018.

Éditeur : De Boccard
280 pages
ISBN : 0042-7306
35 euros


Table des matières
Paul Marius MARTIN, Présence de César dans La conjuration de Catilina de Salluste
Ouiza Ait AMARA, Les guerriers de Jugurtha dans le Bellum Iugurthinum
Georgios VASSILIADES, Temps cyclique et temps linéaire à la fin de la République
Ermanno MALASPINA, Sénèque, Lettres I et II : enjeux philologiques et textuels
Jean-Christophe COURTIL, Cruauté et déshumanisation dans les Lettres à Lucilius: l'inhumain, l'animal et le monstre
Iula WILDBERGER, Care of the Self : How Selfish is Seneca ?
Jordi PIA COMELLA, Piété philosophique, pietas impériale dans l'À soi-même de Marc Aurèle
Gaëlle HEBERT DE LA PORTBARRE-VIARD, Symmaque dans le Contra Symmachum de Prudence : enjeux et significations d'une mise à mort littéraire
Anne FRAISSE, Donner du sens à la saignée. Le témoignage du De medicina de Cassius Felix
Gurvane WELLEBROUCK, Le message social des représentations familiales sur les monumenta des affranchis romains
Ouassila MENOUER & Mohamed Salah ZEROUALA, Le Fahs d'Alger : la redécouverte d'une organisation territoriale aujourd'hui disparue

Bibliographie
Térence, L'heautontimoroumenos, par Nathalie Lhostis
Salluste, La Conjuration de Catilina, par Paul Marius Martin

Rubrique Vobis Legimus
13 comptes rendus d'ouvrages

 

Source : Vita Latina

 

A. Georgiadou et K. Oikonomopoulou (éd.), Space, Time and Language in Plutarch

Envoyer Imprimer

9783110539479.jpg

Aristoula Georgiadou et Katerina Oikonomopoulou (éd.), Space, Time and Language in Plutarch, Berlin and New York, 2017.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Millennium Studies 67
382 pages
ISBN : 9783110539479
109,95 €

'Space and time' have been key concepts of investigation in the humanities in recent years. In the field of Classics in particular, they have led to the fresh appraisal of genres such as epic, historiography, the novel and biography, by enabling a close focus on how ancient texts invest their representations of space and time with a variety of symbolic and cultural meanings. This collection of essays by a team of international scholars seeks to make a contribution to this rich interdisciplinary field, by exploring how space and time are perceived, linguistically codified and portrayed in the biographical and philosophical work of Plutarch of Chaeronea (1st-2nd centuries CE). The volume's aim is to show how philological approaches, in conjunction with socio-cultural readings, can shed light on Plutarch's spatial terminology and clarify his conceptions of time, especially in terms of the ways in which he situates himself in his era's fascination with the past. The volume's intended readership includes Classicists, intellectual and cultural historians and scholars whose field of expertise embraces theoretical study of space and time, along with the linguistic strategies used to portray them in literary or historical texts.

 

Source : degruyter.com

 

W. S. Blanchard et A. Severi (éd.), Renaissance Encyclopaedism: Studies in Curiosity and Ambition

Envoyer Imprimer

severi.jpg

W. Scott Blanchard et Andrea Severi (éd.), Renaissance Encyclopaedism: Studies in Curiosity and Ambition, Toronto, 2018.

Éditeur : CRRS publications
467 pages
ISBN : 978-0-7727-2189-1
$49.95

 

The information explosion of the last two decades has triggered an interest in the historical precursors of such a phenomenon. We are conditioned to some extent to associate the origins of the modern encyclopedia with the efforts of the French philosophe Denis Diderot in the eighteenth century, and to travel back even further in time for pre-modern examples of the encyclopedia to the thirteenth century, to the great collections of knowledge of scholastic figures like Vincent of Beauvais. For a variety of reasons that are explored in this volume, Renaissance humanists differed from their scholastic predecessors in their attitudes toward knowledge, their practices of compilation and organization, and the goals towards which they oriented their scholarly pursuits.

Lire la suite...
 

P. Chambert-Protat, F. Dolveck et C. Gerzaguet (éd.), Les Douze compilations pauliniennes de Florus de Lyon

Envoyer Imprimer

douze_compilations.jpg

Pierre Chambert-Protat, Franz Dolveck et Camille Gerzaguet (éd.), Les Douze compilations pauliniennes de Florus de Lyon : un carrefour des traditions patristiques au IXe siècle, Rome, 2017.

Éditeur : Publications de l'École Française de Rome
Collection : Collection de l'École française de Rome, 524
223 pages
ISBN : 978-2-7283-1218-4
27 €


Prolongement d'une journée d'études qui s'est tenue à l'École française de Rome les 26 et 27 octobre 2015, ce volume est le premier recueil d'études consacré à l'œuvre de Florus de Lyon (floruit ca. 825–855). Ses douze compilations sur les Épîtres de Paul, éditées sous le nom de « Collection des Douze Pères » (Collectio ex dictis XII Patrum), avaient été découvertes au milieu du XVIIe siècle, mais n'ont été éditées pour la première fois que récemment. Ce corpus d'un gros millier d'extraits, qui puise à plus de deux cents textes patristiques et canoniques, nous conserve l'image d'une bibliothèque célèbre en son temps, celle du chapitre cathédral de Lyon, au prisme de son plus notable acteur, le diacre Florus. Pour beaucoup des œuvres tardo-antiques qui y sont citées, Florus offre ainsi le plus ancien témoignage dont les philologues puissent disposer. En réunissant des spécialistes de presque tous les auteurs impliqués dans ce corpus aux multiples facettes, ce volume représente la première tentative d'étudier les méthodes et les choix du compilateur, d'analyser et de comparer les manuscrits qu'il a lui-même utilisés, d'entrer enfin dans cette bibliothèque carolingienne.

Lire la suite...
 

P.-L. Brisson, Le libérateur de la Grèce: Titus Flamininus et l'héritage hellénistique

Envoyer Imprimer

capture_decran_2018-03-09_a_09.18.13.png

Pierre-Luc Brisson, Le libérateur de la Grèce: Titus Flamininus et l'héritage hellénistique, Québec (Canada), 2018.

Éditeur : Presses de l'Université Laval (PUL), Québec (Canada)
Collection : Autour de l'événement
182 pages
ISBN : 978-2-7637-3828-4
25.00 $

Au début du II e siècle avant notre ère, Rome allait s'engager dans un second conflit contre le royaume de Macédoine, marquant de ce fait son intervention de plain-pied dans les affaires du monde hellénistique. C'est durant cette guerre qu'allait s'illustrer un jeune consul d'à peine trente ans, Titus Q. Flamininus, qui par ses nombreux gestes d'éclat allait devenir aux yeux des Anciens, mais également auprès des historiens modernes, le « libérateur de la Grèce ». Loin de la figure du général philhellène romantique que certains ont voulu dépeindre, Flamininus apparaît au contraire comme un homme politique ambitieux, doté d'une rare subtilité, qui a su le premier comprendre toute la puissance des traditions des grandes monarchies hellénistiques qui ont succédé à l'empire d'Alexandre, lorsqu'elles furent mises au service de son ambition personnelle et des intérêts politiques de Rome. La carrière de Flamininus illustre ainsi les transformations politiques et culturelles profondes survenues à cette époque, au moment où Rome allait peu à peu étendre son hégémonie sur le bassin méditerranéen.

 

Source : Presses de l'Université Laval (PUL)

 

R. Gonzalez Salinero, Introducción a la Hispania visigoda

Envoyer Imprimer

gonzalez_salinero_introduccion_a_la_hispania_visigoda.jpg

Raúl Gonzalez Salinero, Introducción a la Hispania visigoda, Madrid, 2017.

Éditeur : UNED
Collection : Grado
415 pages
ISBN : 978-84-362-7178-2
32 €

Este no es un libro más sobre los visigodos en Hispania, sino una "guía" en forma de breve "manual" concebida para facilitar el trabajo de los estudiantes. Por ello, se ha obviado la discusión puramente historiográfica, aunque a cambio se ha dedicado mucho más espacio a la bibliografía específica de cada tema y sobre todo a las fuentes. Con la decidida intención de alcanzar el máximo nivel de concreción y rigor científico, se analiza en primer lugar la historia política e institucional del reino visigodo, desde sus inicios dentro del marco jurídico establecido en los foedera pactados con Roma, pasando por su transformación en un reino extenso localizado en la mitad meridional de la Galia, hasta su definitiva configuración territorial en la Península Ibérica (siglos V-VIII). También se examinan con detalle la organización política y las estructuras socio-económicas del reino toledano. Y no se olvida tampoco el esencial ámbito religioso, inseparable de la dimensión política.

 

Source : UNED

 


Page 5 sur 116

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification