Publications

P. Ernst, Recherches sur les pratiques culturelles des Italiens à Délos aux IIe et Ier siècles a.C.

Envoyer Imprimer

ernst.jpg

Paul Ernst, Recherches sur les pratiques culturelles des Italiens à Délos aux IIe et Ier siècles a.C., Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta Antiqua, 115
570 pages
ISBN : 978-2-35613-228-4
30 €

À une époque marquée par les interventions et les conquêtes romaines dans la Grèce égéenne, ainsi que par la décision du Sénat romain, en 167, de placer Délos sous le contrôle d'Athènes et d'en faire un port exempté de taxes douanières, les individus originaires de la péninsule italienne furent de plus en plus nombreux à s'installer ou à séjourner temporairement sur cette île qui, devenue fortement cosmopolite, joua un rôle de relais économique entre l'Italie et la Méditerranée orientale.
À partir d'une documentation abondante et variée de nature essentiellement épigraphique et archéologique sont successivement abordés trois thèmes : les lieux de résidence et les modes de vie domestique des Italiens et de leur entourage familial et clientélaire, leur participation aux activités du gymnase et aux concours organisés sur l'île, et leurs pratiques religieuses. Les causes, la nature, la portée et les enjeux (souvent sociaux, économiques et/ou politiques) de chaque pratique font l'objet d'interprétations qui permettent de mieux comprendre, dans toute sa complexité, l'importante hellénisation de ces Italiens qui se sont parfois distingués par des usages romains – ou, du moins, perçus comme tels – attestés en Italie, en particulier à Rome et à Pompéi.
L'étude s'achève par une mise en perspective du cas délien afin de déterminer ce qui en fait à la fois un exemple représentatif des pratiques culturelles des Italiens dans la Grèce égéenne et un cas particulier. C'est l'intensité de phénomènes d'intégration multiples auxquels prenaient pleinement part les Italiens, ainsi que, parallèlement, le recours de certains d'entre eux à des pratiques distinctives, dans le contexte de rapports de pouvoir favorables à Rome et à tous ceux qui se réclamaient de cette cité, qui paraissent avoir constitué, du moins dans le dernier tiers du IIe et au début du Ier siècle, une singularité de la vie culturelle délienne.

 

Source : Ausonius éditions

 

Mª Ángeles Alonso Alonso, Los médicos en las inscripciones latinas de Italia (siglos II a.C.-III d.C.)

Envoyer Imprimer

los-medicos.jpg

Mª Ángeles Alonso Alonso, Los médicos en las inscripciones latinas de Italia (siglos II a.C.-III d.C.), Santander, 2018.

Éditeur : Ediciones Universidad de Cantabria
Collection : Heri
325 pages
ISBN : 978-84-8102-864-5
25 €

The gradual introduction of Greek medicine in Rome starting in the third century BCE has been considered to be a truly significant step in the history of medicine. This event allowed a new form of allopathy to spread while at the same time medical practices themselves evolved throughout the area that would come under Roman dominance. The resulting cultural interaction was possible thanks to Greek doctors who were responsible for disseminating cutting-edge medical theories and practices throughout the West.
The present study focuses on the men and women who took part in the practice of the ars medica during the Roman Republic and Empire. This is accomplished by taking a close look at the epigraphic record, which provides an unparalleled resource that allows us to get to know these medical professionals. Epigrapic documents are useful in this regard precisely because they are linked to these professionals as individuals; therefore they supply—in a direct and objective way—vital information that would otherwise be inaccessible. Accordingly, the present study examines a corpus comprised of 311 epigraphs that describe medici and other medical professionals. The texts analyzed in the following pages come from both Rome and Italy at large and have all been dated between the second century BCE and the third century CE (Appendix 1).

Lire la suite...
 

M. Bastin-Hammou, F. Fonio et P. Paré-Rey (éd.), Fabula agitur Pratiques théâtrales, oralisation et didactique des langues et cultures de l'Antiquité

Envoyer Imprimer

Malika Bastin-Hammou, Filippo Fonio et Pascale Paré-Rey (éd.), Fabula agitur. Pratiques théâtrales, oralisation et didactique des langues et cultures de l'Antiquité, Grenoble, 2019.

Éditeur : Presses Universitaires de Grenoble
Collection : Didaskein
320 pages
ISBN : 978-2-37747-054-9
24 €

Cet ouvrage propose de faire état de cette problématique, en adoptant tout d'abord une perspective historique analysant des usages anciens pour présenter ensuite des expérimentations pédagogiques contemporaines diverses. Le volume aborde également les problèmes spécifiques à l'oralisation et pose la question de la prononciation restituée du latin, avant d'exposer deux exemples d'immersion en grec ancien. La dernière étape est celle du passage à la scène des langues et des cultures de l'Antiquité.
La réflexion aborde conjointement, tout au long de ces pages, les volets linguistiques et culturels. Les enseignants comme les praticiens de théâtre trouveront également de très nombreuses ressources, dans le livre et en ligne : photos, vidéos, témoignages, séquences pédagogiques illustrant ou complétant le propos. Ainsi, Fabula agitur constitue une synthèse critique en même temps qu'une invitation au renouvellement des pratiques d'enseignement des langues anciennes.

Source : Les presses pluridisciplinaires de l'Université Grenoble Alpes

 

M. Reddé (dir.), Gallia rustica I. Les campagnes du nord-est de la Gaule

Envoyer Imprimer

gallia_rusrtica_1.jpg

Michel Reddé (dir.), Gallia rustica I. Les campagnes du nord-est de la Gaule, de la fin de l'âge du Fer à l'Antiquité tardive, Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Mémoires
868 pages
ISBN : 9782356132062
60 €

Cet ouvrage collectif est consacré aux campagnes du nord-est de la Gaule, de la Tène finale à l'Antiquité tardive, entre le bassin de la Seine et le limes de Germanie. Il constitue le premier tome de la publication finale d'un projet (acronyme “Rurland”) financé par l'European Research Council (ERC). L'objectif était d'intégrer des informations rarement étudiées ensemble et le plus souvent inédites : fouilles archéologiques, notamment celles qui sont issues de l'archéologie préventive la plus récente, restes botaniques, matériel osseux, nature et qualité des sols, photographies aériennes, données LIDAR, de manière à promouvoir une approche interdisciplinaire et multiscalaire de l'ensemble géographique considéré, depuis les sites proprement dits jusqu'aux territoires. Il s'agit, in fine, de comprendre les dynamiques spatiales et historiques du monde rural de cette époque ancienne ainsi que leur diversité régionale. Dans cette perspective ont été privilégiées des fenêtres d'études à des échelles différentes, en fonction de la qualité, l'abondance et la nature de l'information qu'elles fournissent.
Deux volumes seront publiés successivement : celui-ci est consacré aux études régionales effectuées dans le cadre du programme Rurland ; la synthèse générale suivra dans un second temps.

 

Source : Ausonius Editions

 

V. Brouquier-Reddé et Fr. Hurlet (dir.), L’eau dans les villes du Maghreb et leur territoire à l'époque romaine

Envoyer Imprimer

leau.jpg

Véronique Brouquier-Reddé et Frédéric Hurlet (dir.), L'eau dans les villes du Maghreb et leur territoire à l'époque romaine, Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Mémoires
456 pages
ISBN : 9782356132307
60 €

Cet ouvrage présente les résultats d'un programme international de recherche consacré à l'étude de l'eau dans le Maghreb romain. L'objectif principal y était de faire réfléchir et dialoguer des spécialistes de différentes disciplines : historiens, archéologues, géographes. La première partie est une approche croisée des différentes méthodologies mises en œuvre quand il est question de la gestion de l'eau dans l'Afrique romaine, mais aussi dans d'autres régions de l'Empire à titre de comparaison. Sont ainsi exposés le traitement des sources écrites – littéraires, juridiques, gromatiques et épigraphiques –, l'application des méthodes géoarchéologiques, ainsi que la modélisation par le biais d'un Système d'Information Géographique. La deuxième partie traite de la gestion de l'eau à l'échelle de différents territoires, ruraux et urbains. Elle a porté l'attention sur différents cas d'étude qui mettaient en avant la diversité des territoires et des échelles en envisageant aussi bien des régions entières (la plaine du Gharb et le territoire de Volubilis au Maroc, la Tripolitaine occidentale tunisienne) que des cités ou des édifices. La troisième partie est consacrée à l'approvisionnement en eau de différentes communautés humaines et aux ouvrages hydrauliques indispensables pour acheminer l'eau et la rendre accessible au public visé. Ce volume offre ainsi un état des lieux de la recherche sur une histoire de l'environnement du Maghreb romain et sur l'impact de Rome sur un tel paysage.

 

Source : Ausonius Editions

 

B. Delignon, La morale de l'amour dans les Odes d'Horace. Poésie, philosophie et politique.

Envoyer Imprimer

couverture_delignon_2018-12-21_a_12.25.33.png

Bénédicte Delignon, La morale de l'amour dans les Odes d'Horace. Poésie, philosophie et politique., Paris, 2018.

Éditeur : Presses Universitaires de Paris-Sorbonne
Collection : Rome et ses renaissances
392 pages
ISBN : 979-10-231-0576-6
25 €

Dans les odes érotiques, Horace conjugue exaltation de la passion et morale de l'amour : il chante la puissance et les beautés du désir, mais n'en invite pas moins les jeunes filles à se marier, les matrones à être fidèles, les jeunes gens à se contrôler et les vieilles femmes à renoncer à l'amour. Il rompt ainsi avec la tradition qui le précède, de Sappho aux élégiaques latins en passant par Anacréon, Alcée ou Catulle. Pour comprendre cette intrusion de la morale dans le domaine érotique, il faut tenir compte de tout ce qui fonde la lyrique horatienne : l'ambition de devenir une voix de la cité, la nécessité de dire son adhésion au nouveau régime, mais aussi l'intérêt pour la philosophie, y compris l'Académie, dont on sous-évalue l'importance dans son œuvre. Les enjeux moraux sont cependant indissociables des choix poétiques. C'est en poète qu'Horace se fait philosophe, jouant sur la coïncidence de certains motifs proprement lyriques avec une morale d'origine philosophique. C'est également en poète qu'il réconcilie l'exaltation de la passion et la morale, grâce à un jeu sur les genres, les formes et leur pragmatique. Cet ouvrage éclaire la manière dont se tissent, dans les Odes, l'inspiration érotique, le substrat philosophique, le contexte politique et les choix poétiques de celui qui se regarde comme l'inventeur de la lyrique latine.

 

Source : Sorbonne Université Presses

 

Fl. Garambois-Vasquez, Natura delectat : Ars et Natura dans la création poétique d'Ausone

Envoyer Imprimer

vasquez.jpg

Florence Garambois-Vasquez, Natura delectat : Ars et Natura dans la création poétique d'Ausone, Saint-Étienne, 2018.

Éditeur : Publications de l'université de Saint-Étienne
Collection : Mémoire du Centre Jean Palerne - Collection Antiquité
186 pages
ISBN : 978-2-86272-708-0
21 €

Notable de Gaule Aquitaine, personnage public, ayant évolué dans les cercles les plus proches du pouvoir de son temps, Ausone est une figure majeure du ive siècle de notre ère. Chantre d'une poésie raffinée et érudite, moins « politiquement engagé » que d'autres de ses contemporains, le poète aquitain a longtemps souffert d'un « déficit » d'image et a parfois été considéré comme un poète habile mais ennuyeux. Cet ouvrage se propose de déconstruire ces critiques en abordant l'oeuvre du poète par une double thématique, qui, dans l'Antiquité, fonctionne quasiment comme un couple dialectique, celle de l'art et la nature. Le questionnement qui en découle cherche à montrer l'extrême subtilité de cette production poétique ainsi que sa dimension ludique incontestable.


Source : BNF

 


Page 4 sur 87

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification