Publications

O. V. Aurov et E. S. Marey (éd.), Теология и политика. Власть, церковь и текст в королевствах вестготов (V-начало VIII в.)

Envoyer Imprimer

teologiya-i-politikia.jpg

Oleg V. Aurov et Elena S. Marey (éd.), Теология и политика. Власть, церковь и текст в королевствах вестготов (V-начало VIII в.), Moscou, 2017.

Éditeur : Издательский дом «Дело»
352 pages
ISBN : 978-5-7749-1253-7
576.00 р

Монография посвящена истории взаимодействия государства и Церкви в Тулузском (418-507) и Толедском королевствах вестготов (507-ок. 713). Тулузское королевство стало первым из так называемых романо-варварских королевств, возникших на территории Западной Римской империи. Толедское королевство первым из таких квазиполитических образований прошло весь путь от формально подчиненной Риму области, узурпированной римским военачальником варварского происхождения, до полноценного и самодостаточного государства, той западной модели империи, которая в дальнейшем получила всестороннее развитие в системе каролингской государственности. В эпоху, когда институты публичной власти, унаследованные от римского прошлого, переживали глубокий кризис, Церковь и исходящие от нее доктрины выступали как связующее звено, объединяющее деградирующую систему власти и атомизирующееся общество. В этих условиях текст, созданный интеллектуалами из числа духовенства, выступал и как отражение окружающей реальности, и как средство ее преобразования (в том числе — политико-идеологического). Мусульманское вторжение в начале VIII в. положило конец истории Толедского королевства, но не смогло уничтожить его колоссальное культурное и политико-идеологическое наследие.

 

Source : Издательский дом «Дело»

 

A. Chavarrìa Arnau, A la sombra de un imperio

Envoyer Imprimer

chavarria.jpg

Alexandra Chavarrìa Arnau, A la sombra de un imperio. Iglesias, obispos y reyes en la Hispania tardoantigua (siglos V-VII), Bari, 2018.

Éditeur : Edipuglia
Collection : Munera, 43
230 pages
ISBN : 978-88-7228-842-9
65 €


Este libro reconstruye el proceso de cristianización en Hispania entre los siglos V y VIII en relación con las aristocracias laicas y eclesiásticas y cómo se fueron modificando los significados de losedificios en conexión con las cambiantes relaciones que se produjeron entre estos personajes. Los obispos, por un lado, como representantes de la Iglesia pero también, al menos hasta el siglo VII, de los intereses de las élites hispanorromanas y los reyes, por otro lado, cabeza visible del poder político visigodo, serán, junto a las iglesias, los protagonistas de este volumen. Todos ellos con puntos de referencia externos que cambian según el momento considerado y que marcarán profundamente la historia de la península ibérica: Italia y los ostrogodos durante el control político de Teodorico, Justiniano y Oriente durante la conquista imperial, los Francos en sus momentos de expansión desde Vouillé y todavía en el siglo VII, el papado. Referencias que muestran la dimensión internacional de la historia de este período, durante el cual los contactos y las redes establecidas durante el Imperio romano continuaban activas.

Lire la suite...
 

Justin, Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée. Tome II : Livres XI - XXIII

Envoyer Imprimer

justin_2018.jpg

Justin, Abrégé des Histoires Philippiques de Trogue Pompée. Tome II : Livres XI - XXIII. Texte établi et traduit par Bernard Mineo, Notes de Giuseppe Zecchini, Paris, 2018.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Guillaume Budé
X + 436 pages
ISBN : 9782251014791
59 €


Cette édition de l'Abrégé de Justin des Histoires Philippiques de Trogue Pompée propose une mise à jour scientifique complète du sujet. Une copieuse introduction générale au début du Tome I (publié en 2016) s'est proposée de résoudre en particulier l'épineux problème de la biographie de Trogue Pompée et de la composition de son œuvre. Sur un point fondamental, celui de l'orientation idéologique de l'ouvrage, la présente édition permet de réfuter l'interprétation traditionnelle qui faisait de l'historien voconce un adversaire de Rome et/ou d'Auguste. Elle établit en particulier le caractère complémentaire des Histoires Philippiques avec l'Histoire romaine de Tite-Live et l'intention de l'auteur de faire miroiter l'espoir d'une renaissance de Rome dans le cadre de la respublica restituta augustéenne. Cette orientation idéologique de l'œuvre est illustrée par les nombreuses notes littéraires et historiques de cet ouvrage.

Lire la suite...
 

M. de Souza (éd.), Les collines dans la représentation et l’organisation du pouvoir à Rome

Envoyer Imprimer

les_collines_rome_2018.jpg

M. de Souza (éd.), Les collines dans la représentation et l'organisation du pouvoir à Rome, Bordeaux, 2017.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Sripta antiqua
180 pages
ISBN : 9782356132017
25 €

Au cœur de la légende, les collines de Rome s'articulent au récit de la fondation, mais aussi des premières dissensions qui caractérisent l'histoire de la cité à venir. Les collines, sept et davantage, marquent indéniablement la topographie et ont un rôle dans la construction de l'espace urbain de la cité. Née sur le Palatin, au détriment de l'Aventin, l'Vrbs ne se constitue cependant véritablement qu'en se dotant d'un centre civique en contrebas des collines, sur le forum dès l'époque royale. Le forum et également le champ de Mars, où se fait le recensement et se réunissent les comices centuriates, deviennent les lieux centraux de la vie politique à l'époque républicaine, et la colline peut inspirer méfiance ou permettre l'affirmation d'un pouvoir alternatif. La symbolique et la fonctionnalité des collines de Rome résultent d'une histoire complexe et en mouvement, où se croisent faits historiques et exégèses, qui créent progressivement des stéréotypes, véhiculés jusqu'aux âges contemporains, sur la ville aux sept collines.
Ce livre sur les collines et le pouvoir à Rome constitue un prologue à la synthèse sur le Palatin, de la mort d'Auguste au règne de Vespasien, que proposera le prochain volume des Neronia. Il permet de mettre en perspective l'ascension palatine du pouvoir impérial, et d'en souligner les enjeux en s'interrogeant sur le rôle structurant des reliefs dans la vie et l'imaginaire politiques romains.

Lire la suite...
 

O. Devillers et B. B. Sebastiani (éd.), Sources et modèles des historiens anciens

Envoyer Imprimer

sources_et_modeles_2018.jpg

Olivier Devillers et Breno Battistin Sebastiani (éd.), Sources et modèles des historiens anciens, Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta antiqua
460 pages
ISBN : 9782356132109
25 €

Fruit d'une large collaboration internationale, le présent volume, qui réunit 28 articles de spécialistes du domaine, sollicités expressément pour ce projet, se veut une contribution à l'étude de l'écriture de l'histoire dans l'Antiquité, en Grèce et à Rome, d'Hérodote à l'Empire de Byzance. À travers des enquêtes consacrées aux principaux historiens et textes historiques de cette période, il s'attache à un thème plus spécifique, celui de leur rapport à leurs prédécesseurs. Ceux-ci peuvent être utilisés par eux comme des sources d'information ou comme des modèles littéraires, voire comme l'un et l'autre en même temps. Quoi qu'il en soit, ils donnent lieu à des relectures qui prennent en compte les projets historiographiques de chacun. Car si une idée traverse les divers textes qui sont rassemblés ici – et la diversité des approches a été dès le départ conçue comme un des traits du volume –, c'est qu'il convient d'aborder chaque témoignage en le replaçant dans le contexte dans lequel il a été composé, car souvent, il en apprend au moins autant sur le moment où il a été écrit que sur celui qu'il décrit.

Lire la suite...
 

Arnobe, Contre les Gentils (Contre les Païens). Tome II : Livre II

Envoyer Imprimer

arnobe_2018.jpg

Arnobe, Contre les Gentils (Contre les Païens). Tome II : Livre II. Texte établi et traduit par Mireille Armisen-Marchetti, Paris, 2018.

Éditeur : Les Belles Lettres
Collection : Collection des Universités de France
XLVII + 385 p pages
ISBN : 9782251014807
59 €


Arnobe est un écrivain chrétien de la fin du IIIe siècle, auteur d'une apologie en 7 livres. Le livre II est une défense contre les objections adressées aux chrétiens par des philosophes dont l'identité, qui n'est pas précisée, a fait l'objet de nombreux débats parmi les commentateurs. La réfutation d'un certain nombre de leurs griefs, dont celle, longuement développée, de la nouveauté du christianisme, encadre un long exposé sur la nature de l'âme, son origine et son devenir après la mort. La doctrine d'Arnobe est parfois déconcertante. Ainsi, selon lui, les âmes humaines n'ont pas Dieu pour créateur, et étant de qualité "intermédiaire", elles sont mortelles. Cependant Dieu leur confère l'immortalité si elles acceptent de le reconnaître. Tout cela est développé avec passion, vivacité et ironie, et avec toutes les ressources d'un art oratoire qu'Arnobe, rhéteur de profession, maîtrise parfaitement.

 

Source : Les Belles Lettres

 

E. Gavoille et S. Roesch (éd.), Diuina studia. Mélanges de religion et de philosophie anciennes offerts à François Guillaumont

Envoyer Imprimer

diuina_studia.jpg

Elisabeth Gavoille et Sophie Roesch (éd.), Diuina studia. Mélanges de religion et de philosophie anciennes offerts à François Guillaumont, Bordeaux, 2018.

Éditeur : Ausonius éditions
Collection : Sripta antiqua
336 pages
ISBN : 9782356132116
25 €

En hommage à François Guillaumont, spécialiste de la philosophie et de la correspondance de Cicéron, de la pensée religieuse à Rome et de l'histoire des doctrines anciennes, le présent volume réunit 26 études, réparties en quatre sections. La première partie traite de la théorie et des pratiques divinatoires : De diuinatione de Cicéron, rôle et représentation de l'augure, image prophétique de Carmenta aux origines de Rome, interprétation des songes et des signes. La deuxième explore des questions de religion et de théologie anciennes : collège des épulons, arithmologie sacrée, figure de Numa dans l'historiographie romaine, perception du divin et hiérarchie céleste, preuves de l'existence de Dieu selon Juste Lipse. La troisième est consacrée aux formes et modèles de la sagesse : droit et philosophie chez Ulpien, concept d'art de vivre, Gabriel Chappuys traducteur de Sénèque, inspiration philosophique chez Grégoire de Nazianze, Distiques de Caton, consolation selon Marsile Ficin. Un dernier ensemble porte sur divers aspects de la postérité de Cicéron, jusqu'à la lecture contemporaine du De diuinatione chez Amin Maalouf.

Lire la suite...
 


Page 7 sur 121

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification