Publications

M. Sághy et E. M. Schoolman (éd.), Pagans and Christians in the Late Roman Empire New Evidence, New Approaches (4th-8th centuries)

Envoyer Imprimer

pagans_and_christians.jpg

Marianne Sághy et Edward M. Schoolman (éd.), Pagans and Christians in the Late Roman Empire New Evidence, New Approaches (4th-8th centuries), Budapest, 2017.

Éditeur : CEU Press
Collection : CEU Medievalia, n°18
382 pages
ISBN : 1587-6470
35

Do the terms ‘pagan' and ‘Christian,' ‘transition from paganism to Christianity' still hold as explanatory devices to apply to the political, religious and cultural transformation experienced Empire-wise? Revisiting ‘pagans' and ‘Christians' in Late Antiquity has been a fertile site of scholarship in recent years: the paradigm shift in the interpretation of the relations between ‘pagans' and ‘Christians' replaced the old ‘conflict model' with a subtler, complex approach and triggered the upsurge of new explanatory models such as multiculturalism, cohabitation, cooperation, identity, or group cohesion.
This collection of essays, inscribes itself into the revisionist discussion of pagan-Christian relations over a broad territory and time-span, the Roman Empire from the fourth to the eighth century. A set of papers argues that if ‘paganism' had never been fully extirpated or denied by the multiethnic educated elite that managed the Roman Empire, ‘Christianity' came to be presented by the same elite as providing a way for a wider group of people to combine true philosophy and right religion. The speed with which this happened is just as remarkable as the long persistence of paganism after the sea-change of the fourth century that made Christianity the official religion of the State. For a long time afterwards, ‘pagans' and ‘Christians' lived ‘in between' polytheistic and monotheist traditions and disputed Classical and non-Classical legacies.

Lire la suite...
 

E. Lefèvre, Jakob Baldes ›Expeditio Polemico-Poetica‹

Envoyer Imprimer

lefvre.jpg

Eckard Lefèvre, Jakob Baldes ›Expeditio Polemico-Poetica‹ (1664). Eine satirische Verteidigung der lateinischen und neulateinischen Literatur. Einführung, Text, Übersetzung, Kommentar, Berlin, 2017.

Éditeur : De Gruyter
Collection : Beiträge zur Altertumskunde 366
xii-375 pages
ISBN : 978-3-11-052875-6
99,95 €


Jakob Balde SJ (1604-1668), einer der bedeutendsten deutschen neulateinischen Dichter, veröffentlichte 1664 das Spätwerk Expeditio polemico-poetica, das eine brillante Verteidigung lateinischsprachiger Literatur darstellt. Die Balde-Renaissance ist an dem Meisterwerk gänzlich vorübergegangen, was an dem teilweise extrem schwierigen Charakter liegen mag. Die 1729 zuletzt gedruckte Schrift wird zum erstenmal mit ausführlicher Einführung, kritischem Text, genauer Übersetzung und fortlaufendem Kommentar vorgelegt.
Der erste Teil gibt den Titel für das Werk ab: der Feldzug der lateinischen und neulateinischen Dichter gegen die Festung der Ignoranz, die das Haupt der Kritiker der neulateinischen Literatur ist – eine witzige, zuweilen groteske Erzählung. Den zweiten Teil bilden 489 meist pointiert formulierte Themen, die Balde nicht nur für eigene Bearbeitung, sondern auch als Anregung für junge Adepten vorgelegt hat. Sie gelten zu Unrecht als sprödes Sammelsurium. Nimmt man sie ernst, zeigt sich ein schillerndes Kaleidoskop welthaltiger, tiefblickender, schlagender, ironischer und satirischer Gedanken, sozusagen ‚Aphorismen zur Lebensweisheit‘, die man als Bausteine einer Deutung der wirren Zeit nach dem Dreißgjährigen Krieg ansehen kann.

 

Source : De Gruyter

 

L. Mellerin (éd.), Le livre scellé. Cahiers de Biblindex II

Envoyer Imprimer

livre_scell.jpg

Laurence Mellerin (éd.), Le livre scellé. Cahiers de Biblindex II, Turnhout, 2017.

Éditeur : Brepols
Collection : Cahiers de Biblia Patristica (CBP 18)
330 pages
ISBN : 978-2-503-57700-5
40 €

Ce volume est issu du séminaire qui accompagne le développement du projet BIBLINDEX, dont l'objectif est la constitution d' un index des citations et allusions bibliques présentes dans les textes chrétiens de l' Antiquité tardive et de ses prolongements médiévaux.
Après trois études principalement consacrées à Origène, le lecteur pourra découvrir un système de numérotation scripturaire proposé par Basile de Césarée, et, avec les Pères grecs, se demander ce qu'est devenu l'apôtre Mathias, ou encore si la notion de « prologue » johannique est pertinente. Lui sera alors présenté un parcours mettant en évidence la typologie du « Christ-Frère », puis une enquête sur la « chambre nuptiale » de Mt 25, 10. Les trois derniers chapitres portent sur le monde latin : l'usage des deutérocanoniques par Hilaire de Poitiers ; puis deux études, sur Augustin et Isidore de Séville, exploitant méthodiquement les citations bibliques.

Lire la suite...
 

M. Briand, S. Dubel et A. Eissen (éd.), Rire et dialogue

Envoyer Imprimer

rire_et_dialogue.jpg

Michel Briand, Sandrine Dubel et Ariane Eissen (éd.), Rire et dialogue, Rennes, 2017.

Éditeur : Presses Universitaires de Rennes
Collection : La Licorne
210 pages
ISBN : 978-2-7535-5496-2
22 €


Ce volume examine le rire dialogal ou, si l'on préfère, les usages plaisants du dialogue, en se demandant comment et pourquoi l'on rit dans les dialogues, étant entendu que ce rire peut aller du léger sourire à la moquerie la plus féroce, de la comédie à la conversation, de la farce à la satire sociale, en passant par toutes les nuances possibles, dont les canoniques spoudogeloion, ou serio ludere.
Avec le soutien de l'université de Poitiers et du CELIS.

 

Source : Presses Universitaires de Rennes

 

G. Scafoglio, Ajax. Un héros qui vient de loin

Envoyer Imprimer

Giampiero Scafoglio, Ajax. Un héros qui vient de loin, Amsterdam, 2017.

Éditeur : Hakkert
Collection : Classical and Byzantine Monographs
142 pages
ISBN : 9789025613259
32 euros

Ajax est un personnage important à la fois dans l'Iliade et dans certains poèmes cycliques, notamment l'Éthiopide et la Petite Iliade, où il est le protagoniste d'un épisode très intéressant et éthiquement douteux : à savoir le ‘jugement des armes', avec ses conséquences tragiques (la folie et le suicide du héros, qui pose aussi la question du destin à réserver à son corps). De plus, la mémoire des événements concernant Ajax est également présente dans l'Odyssée, qui peut servir de trait d'union entre l'Iliade et le cycle épique. Ce personnage m'a offert l'occasion d'aborder les épopées homériques et cycliques à travers une approche transversale, suivant le développement du sujet mythique d'une œuvre à l'autre, à partir de la tradition orale.

Lire la suite...
 

G. Bravo et R. González Salinero (éd.), Ideología y religión en el mundo romano

Envoyer Imprimer

signifer51.png

Gonzalo Bravo et Raúl González Salinero (éd.), Ideología y religión en el mundo romano, Madrid-Salamanque, 2017.

Éditeur : Signifer Libros
Collection : Signifer. Monografías y estudios de antigüedad griega y romana, 51
506 pages
ISBN : 978-84-16202-15-7
35 €

Actas del XIV coloquio de la Asociación Interdisciplinar de Estudios Romanos (AIER), celebrado en la Universidad Complutense de Madrid los días 23-25 de noviembre de 2016.
Judaísmo y cristianismo – Paganos y cristianos – Emperadores y culto imperial – Cultos provinciales - La religión como legitimación – Religión e iconografía al servicio del poder

Lire la suite...
 

C. Hunzinger, G. Mérot et G. Vassiliadès (éd.), Tours et détours de la parole dans la littérature antique

Envoyer Imprimer

Christine Hunzinger, Guillemette Mérot et Georgios Vassiliadès (éd.), Tours et détours de la parole dans la littérature antique, Bordeaux, 2017.

Éditeur : Ausonius Éditions
Collection : Scripta Antiqua
250 pages
ISBN : 1298-1990
25 €

Consacrées à des auteurs anciens, grecs et latins, et à des genres littéraires divers, de l'épopée grecque archaïque aux textes juridiques latins, les études rassemblées dans ce volume ont pour dénominateur commun le repérage de stratégies discursives à l'œuvre dans une situation de communication donnée et scrutent des phénomènes pluriels de manipulation d'autrui par la parole, tant au niveau de la communication interne entre les personnages représentés qu'à celui de la communication externe entre l'auteur et le public. Telle un “révélateur” au sens photographique du terme, la figure de l'écart s'avère particulièrement fructueuse dans ce champ d'analyse : c'est sous l'angle du décalage et de la transgression par rapport aux règles d'une communication que l'on pourrait qualifier de “conventionnelle” ou “fluide”, c'est-à-dire conforme au principe de coopération entre deux interlocuteurs, pour reprendre à titre indicatif l'un des mots-clés de la théorie fameuse d'H. P. Grice, que se laissent déceler le plus manifestement les intentions d'un locuteur. D'Homère aux juristes romains, ce volume se donne à lire comme un recueil d'échantillons et propose un aperçu des multiples ambages que la parole peut emprunter pour agir sur autrui.

 


Page 92 sur 125

Inscription à la lettre d'informations



Recevoir du HTML ?

Identification